Croissance et nutrition de paracentrotus lividus dans le cadre d'un projet aquacole avec alimentation artificielle

par Catherine Fernandez

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de D. VIALE.

Soutenue en 1996

à Corte .


  • Résumé

    L'etude entreprise, dans le cadre d'un projet aquacole, visait a determiner les reponses physiologiques (croissance et nutrition) de paracentrotus lividus vis-a-vis de trois types d'aliments tres differents par leur qualite (vegetale ou animale) et leur composition biochimique. In situ, l'abondance de nourriture entraine, chez paracentrotus lividus une ingestion importante, une meilleure croissance somatique et gonadique. Par contre, la rarefaction des ressources alimentaires se traduit par une augmentation de la lanterne d'aristote afin de maximiser l'acquisition de nourriture. La composition biochimique des tissus d'oursin, ne varie pas en fonction des ressources alimentaires. Les essais d'elevage en parcs en etang et en bassins a terre ont montre une croissance plus importante lorsque les individus sont nourris avec des aliments artificiels de type mixte (farines vegetales et animales) ou animal (farines animales), que lorsqu'ils sont nourris avec des aliments d'origine vegetale (aliment naturel constitue de cymodocea nodosa ou aliments artificiels). L'elevage avec alimentation artificielle permet egalement une croissance gonadique importante, particulierement avec l'aliment mixte. Les differents compartiments des oursins d'elevage, nourris avec les aliments artificiels, presentent tous des reserves sous forme lipidiques ou glucidiques. Les parametres de nutrition varient significativement en fonction de l'aliment utilise. Les quantites d'aliments augmentent de l'aliment animal vers l'aliment vegetal. Par contre, le taux d'absorption augmente de l'aliment vegetal (40%) vers l'aliment animal (80%). Le taux d'assimilation est assez eleve pour l'espece avec les aliments de types mixte et animal (17 a 20%). Enfin, les resultats obtenus sur la repartition des aliments ingeres dans les differents compartiments, montrent que l'aliment mixte permet une meilleure utilisation de l'energie par paracentrotus lividus que les deux autres aliments artificiels. L'aliment de type mixte parait donc un bon compromis, compte tenu de ses performances en terme de croissance et de nutrition


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 279 p.
  • Annexes : 309 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Y-378
  • Bibliothèque : Université de Corse (Corte, Haute-Corse). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 47 TH FER 35006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.