Quantification du virus de l'immunodéficience humaine : mises au point de techniques et applications cliniques

par Virginie Ferré-Aubineau

Thèse de doctorat en Génie enzymatique, bioconversion et microbiologie

Sous la direction de Sylviane Billaudel.


  • Résumé

    Les progrès des thérapeutiques contre l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine, ont conduit les chercheurs à maîtriser les techniques de quantification virale sur culture cellulaire et par les techniques de génétique moléculaire. Ainsi, nous avons développé ces deux voies de recherche pour le dénombrement du VIH1 dans des suspensions plasmatiques et/ou cellulaires. La validation des résultats en culture cellulaire (virémie) a été obtenue par l'emploi de méthodes statistiques. L'application de différentes techniques de génétique moléculaire (technique de PCR, de RT-PCR, hybridation en microplaque) a permis la détection dans un premier temps d'ADN proviral puis d'ARN viral (charge virale) et dans un deuxième temps de la quantification de ces deux marqueurs. Afin d'améliorer la reproductibilité de ces techniques et de pouvoir les utiliser à grande échelle, une quantification avec un standard interne d'amplification a été développé. Cette amplification d'ARN compétitive à saturation ou QC-PCR, a été optimisée et simplifiée par l'utilisation d'une hybridation en microplaque. Ces techniques de mesure de la virémie et de la charge virale, ont été ensuite appliquées à des suivis prospectifs de patients, au travers de deux études clinicobiologiques (cohortes de 26 adultes et 12 enfants). Ainsi l'apport de ces nouveaux marqueurs dans le suivi thérapeutique des patients a pu être évalué par rapport à l'évolution de marqueurs biologiques (lymphocytes CD4) et aux critères cliniques.

  • Titre traduit

    Human immunodeficiency virus quantification : technical developments and clinical applications


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (160 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 94 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996 FER 955
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.