Simulation et mesure du rayonnement transmis sous de jeunes merisiers en système agroforestier : analyse quantitative et variabilité spatio-temporelle

par Sylvie Meloni

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. Gendraud.

Soutenue en 1996

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La lumière est un facteur essentiel du développement du système arbre-herbe (système agroforestier). La modélisation du rayonnement transmis à travers les arbres doit permettre de simuler le rayonnement disponible pour la strate inférieure et donc l'évolution de la production d'herbe. Grâce à un dispositif mobile de capteurs nous avons mesuré et analysé le rayonnement transmis tous les 10 cm sous de jeunes merisiers âgés de cinq ans. Ces mesures ont été comparées aux sorties du modèle de transfert radiatif de SMoquet et Bonhomme, afin de vérifier la validité de ce modèle pour la simulation du rayonnement transmis sous un couvert hétérogène. Les mesures de la structure des merisiers ont fourni les principaux paramètres nécessaires au fonctionnement de ce modèle. Elles ont aussi permis d'établir des relations allométriques dans le but de simplifier ultérieurement la description des arbres. Les mesures de rayonnement montrent que la variabilité du rayonnement transmis est surtout importante en jour clair. Le modèle permet de simuler correctement le rayonnement transmis moyen sur la parcelle ainsi que sa distribution. Cependant, la répartition spatiale du rayonnement n'est pas correctement simulée sur de petites surfaces (0. 02 m#2). L'utilisation du modèle reste valable pour l'étude globale de la variation spatio-temporelle du rayonnement transmis. Des simulations du développement simplifié de merisiers de cinq à vingt ans ont servi d'entrée au modèle pour appréhender l'évolution journalière et interannuelle du rayonnement transmis: l'écart entre le rayonnement transmis minimum et le rayonnement transmis maximum simulé sur la parcelle augmente avec l'âge des arbres, le nombre de changements ombre/soleil subis dans la journée par de petites surfaces au sol augmente jusqu'a quinze ans puis diminue brusquement a vingt ans lorsque les couronnes des arbres se touchent presque. L'orientation des arbres a également un effet non négligeable sur la quantité de rayonnement transmis.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (355 p.)
  • Annexes : 163 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Institut national d'horticulture et de paysage. Bibliothèque générale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : HO ARBO 3 M (BG-12127)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.