Developpement d'une methode d'activation en couche ultra mince : potentialites de la methode, applications a l'etude des phenomenes d'usure et/ou de corrosion

par OLIVIER LACROIX

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de G. BLONDIAUX.

Soutenue en 1996

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une methode d'activation en couche ultra mince est developpee pour caracteriser a l'echelle nanometrique les phenomenes d'usure et de corrosion. Elle utilise un faisceau de particules chargees d'energie moyenne (10-40 mev) produit par un cyclotron. Ce faisceau bombarde une cible mince et genere des ions radioactifs. Certains acquierent une energie suffisante pour s'extraire de la cible et s'implantent sur la proche surface du materiau etudie (quelques dizaines a quelques centaines de nanometres). Les departs de matiere sont mesures a distance a l'aide d'un detecteur de rayons gamma en suivant la diminution de l'activite residuelle du materiau active, place dans les conditions reelles d'utilisation. Les mesures sont validees par un etalonnage prealable pour calibrer l'activite en fonction de la perte d'epaisseur. L'etalonnage est obtenu d'une part experimentalement a l'aide de depots etalons ultra minces elabores par pulverisation cathodique et d'autre part par simulation informatique a l'aide d'un code monte carlo. La methode d'activation en couche ultra mince est mise en uvre pour l'etude du relachement du cobalt des tubes de generateur de vapeur des centrales rep


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 136 P.
  • Annexes : 52 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.