Etude des signaux impliques dans la maturation des lymphocytes b humains d'amygdales

par LAURENT GALIBERT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. BANCHEREAU.

Soutenue en 1996

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous nous sommes interesses aux mecanismes qui regissent l'activation et la differenciation des lymphocytes b humains en cellules memoires produisant des anticorps hautement specialises en reponse a une stimulation antigenique. En particulier, les consequences phenotypiques et fonctionnelles d'une stimulation des lymphocytes b par le cd40 seul, ou en combinaison avec d'autres facteurs presents dans le microenvironnement des organes lymphoides secondaires ont ete etudies. Une stimulation par la molecule cd40 suffit a induire l'expression de marqueurs du centre germinatif (cg) tels que cd71, cd80, cd86 ou cd95(fas). De plus, cette molecule cd95, peut alors transduire un signal de mort par apoptose primant sur l'activation cd40. L'il-4 potentialise la proliferation mediee par une stimulation cd40. Les cellules b sigd#+ activees par une combinaison cd40+il-4, proliferent a long terme, maintiennent l'expression des igd de surface et n'expriment pas des marqueurs (cd38 et carboxypeptidase-m (cpm)) de cg. De plus, contrairement aux cellules du cg, elles produisent et consomment de l'interleukine-6. Enfin, elles n'incorporent pas de mutations somatiques dans les genes des immunoglobulines. Seule une co-stimulation par le cd40 et les ig induit la proliferation des cellules quiescentes, a exprimer cd38 et cpm et a interrompre la production d'il-6. De plus, tout comme les cellules du cg, ces cellules ont une duree de vie limite. Une co-stimulation cd40+ig induit une mort rapide des cellules du cg. Ce phenomene n'est pas observe en presence d'il-4, suggerant qu'une co-stimulation cd40+il-4, en protegeant de la mort induite par pontage des ig, jouerait un role particulier dans la selection des cellules du cg. L'ensemble de ces resultats est discute dans le contexte d'une reponse immune a un antigene thymo-dependant. Une comparaison entre la selection des lymphocytes dans le cg, le thymus ou la moelle osseuse permet de mettre en evidence des caracteristiques fonctionnelles communes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 258 P.
  • Annexes : 352 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.