Production et désintégrations semileptoniques des quarks lourds au LEP avec le détecteur ALEPH

par Stéphane Monteil

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Alain Falvard.

Soutenue en 1996

à Clermont-Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Apres avoir collecte pres de 16 millions de boson z, les quatres experiences situees aupres du collisionneur lep ont ete en mesure de realiser des tests varies des predictions du modele standard electrofaible (mse) a des niveaux de precision remarquables. Un des secteurs priviligies pour mettre en evidence une deviation aux predictions du modele standard est l'etude de la production de beaute dans les decroissances du z. Ces etudes sont essentiellement conduites via les mesures de deux quantites: la largeur partielle de desintegration du z en paire de quarks beaux, notee r#b, et l'asymetrie de production avant-arriere de la paire de quarks beaux. Ce travail de these s'interesse, dans sa premiere partie, a une mesure de r#b utilisant une methode de double etiquetage des evenements mettant a profit a la fois les informations de temps de vie et la detection des leptons issus des desintegrations semileptoniques des particules belles. La largeur partielle de desintegration du z en paires de quarks charmes, notee r#c, est simultanement mesuree. L'analyse de 1. 3 million de z collectes par le detecteur aleph a conduit aux resultats suivants: r#b = 21. 820. 250. 24% r#c = 16. 020. 561. 41% les erreurs reportees sont respectivement d'origine statistique et systematique. Ces deux valeurs sont en bon accord avec les predictions du mse. Pour la mesure de l'asymetrie des b avec les leptons, il est indispensable de connaitre les rapports de branchement semileptoniques des hadrons beaux, notes br(bl#-) et br(bcl#+), et la probabilite de melange des quarks beaux b#o b#o, notee x. La seconde partie de cette these s'attache a la mesure de ces quantites, via l'utilisation combinee de l'etiquetage par temps de vie et des caracteristiques cinematiques des leptons issus des b. Les resultats suivants ont ete obtenus: br(bl) = 11. 030. 070. 21#+#0#. #2#4#-#0#. #1#7% br(bcl) = 7. 840. 120. 30#+#0#. #3#4#-#0#. #4#3% x = 12. 620. 560. 24#+#0#. #4#2#-#0#. #4#1% ces resultats sont les plus precis obtenus au lep et montrent un bon accord avec les predictions faites au moyen des theories de quarks lourds. En revanche, une divergence voisine de 3 ecarts standards est observee par rapport aux mesures realisees aupres des machines de plus basses energies, notamment cleo et aucune explication satisfaisante n'a pu, a ce jour, en rendre compte

  • Titre traduit

    Production and semileptonic decay of heavy quarks at lep with the aleph detector


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (246 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 241-244

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences, Technologies et Staps.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Département de physique. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : PN151
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.