Stratégies matrimoniales et enjeux économiques à Venise à la fin du XVe et au début du XVIe siècle

par Lise Collange

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bernard Doumerc.

Soutenue en 1996

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    L'étude des stratégies matrimoniales et des enjeux économiques à Venise à la fin du 15e présente des difficultés, les sources étant disparates et variées. Pour mieux cerner la diversité du groupe dirigeant et ses complexes caractéristiques, nous avons choisi une approche limitée à celle d'un élément plus facilement identifiable : les acteurs du commerce maritime. Ceci a permis de comprendre certains mécanismes relationnels montrant la volonté de concentrer, contrairement à la situation antérieure, les moyens financiers et politiques pour rester au plus haut niveau. Le groupe nobiliaire vénitien se caractérise par ses disparités : riches et pauvres, jeunes et vieux, nobles anciens ou plus récents, hommes et femmes se côtoient sans posséder les mêmes prérogatives. Malgré une apparente solidarité du groupe, image traditionnelle de la noblesse vénitienne diffusée pendant de nombreuses décennies, il existe des rivalités entre les clans, des tensions et des rancunes tenaces, visibles particulièrement aux moments des périodes de crise de la République. L'étude prosopographique des patrons et investisseurs de galères et la mise en évidence de relations objectives entre eux : le mariage, permettent de dire concrétement que les marchands nobles patrons de galère mettent en place une stratégie matrimoniale pour nouer ou renforcer leurs liens avec les familles les plus influentes, aussi bien dans les sphères économiques que politiques. Leurs motivations sont de défendre les intérêts, aussi bien dans les sphères économiques que politiques. Leurs motivations sont de défendre les intérêts du groupe. En outre, la mise en évidence des alliances familiales met à jour l'importance de la femme noble. Au coeur de ce dispositif relationnel, elle joue un rôle essentiel, au cours des étapes des âges de la vie, fiancée, courtisée pour le prestige de son nom ou de sa fortune, mère encouragée et veuve recherchée. C'est autour d'elle que les familles construisent une stratégie matrimoniale pour se hisser au sommet de la hiérarchie. D'elle dépend la cohésion ou la discordance du groupe. Elle remplace souvent son époux éloigné du domicile conjugal pour traiter des affaires. Elle n'hésite pas à doter ses filles ou les jeunes femmes de son lignage d'origine, en leur léguant un bien


  • Résumé

    The study of late xv th and early xvi st century venetian matrimonial strategies and economic stakes is made difficult by the fact that sources are scattered and varried. In order to fully grasp the diversity and the typical characteristics of the leading group, we deem it more appropriate to study this category from the angle of a more easily identifiable corporation, that of sea-traders. This option leads to a better understanding of certain relational mechanisms which, contrary to the former situation, brings to light the intention of concentrating financial and political powers on order to remain in the first rank. The venetian nobilary group distinguishes itself by its disparity : the poor and the rich, the young and the old,, ancient or more recent noblility, men and women of different prerogatives yet living in the same society. In spite ot the apparent solidarity of the group, which is the traditional image spread for decades, rivalries, tensions and strong rancour exist which are made more visible during critical periods in the life of the republic. The prosopographic study of galley owners and galley investors and the giving prominence to objective links among them - i. E. Wedding - lead to the conclusion that the merchants, who are also noble galley owners, set a matrimonial strategy up with the intention of building up and stregthening their relationships with the most influencial families, both in the economic and political circles. They are motivated by the need to preserve the interests of the group

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (388 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Sources et bibliogr. p. 363-388. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.