Mesures directes des masses de #1#0#0SN et de noyaux exotiques proches de la ligne N = Z

par Marielle Chartier

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Wolfgang Mittig.

Soutenue en 1996

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les masses des noyaux loin de la stabilité présentent un intérêt particulier en physique nucléaire, et plusieurs méthodes, de précision variable, ont été développées pour entreprendre leur mesure. Une technique de mesure directe par temps de vol utilisant le spectromètre SPEG du GANIL a été étendue a la mesure des masses de noyaux riches en protons proches de la ligne N = Z dans la région de masses a 60-80, connue pour fournir des données pour la modélisation du processus astrophysique RP et des informations importantes sur la structure nucléaire dans une région de haute déformation. Les faisceaux radioactifs ont été produits par la fragmentation d'un faisceau de #7#8kr sur une cible de #N#A#TNI, grace au nouvel équipement SISSI. Une méthode de purification basée sur l'épluchage des ions secondaires a été utilisée avec succès pour la première fois, et les masses du #7#0SE et du #7#1SE ont été mesurées. Afin d'améliorer la résolution en masse pour des noyaux plus lourds, une autre méthode a été développée, utilisant le second cyclotron du GANIL (CSS2) comme un spectromètre de haute résolution. Une expérience visant à mesurer les masses d'isobares A = 100 au voisinage du noyau doublement magique #1#0#0SN a été réalisée avec succès, en recourant a cette technique originale. Des ions secondaires de #1#0#0AG, #1#0#0CD, #1#0#0IN ET #1#0#0SN ont été produits par la réaction de fusion-évaporation #5#0CR+#5#8NI et simultanément accélérés dans le cyclotron CSS2. La masse du #1#0#0CD et, pour la première fois, celles de #1#0#0IN ET #1#0#0SN ont été déterminées par rapport a la masse de #1#0#0AG prise comme référence. Ces résultats ont été compares a plusieurs prédictions théoriques et ouvrent la discussion sur des considérations de symétrie spin-isospin


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 187 P.
  • Annexes : 96 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : E2 58077 Particul
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.