Segmentation et partitionnement automatiques tridimensionnels de l'encephale observe par resonance magnetique : utilisation a la fusion multimodalites

par LAURENT VERARD

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de D. BLOYET.

Soutenue en 1996

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail expose dans ces pages a porte sur la segmentation et le partitionnement de l'encephale observe par resonance magnetique chez l'homme et le primate. L'objectif est de fournir une information anatomique du cerveau pour la fusion multimodalites. Apres avoir segmente l'encephale grace aux methodes basees sur la croissance de regions utilisant des outils issus de la morphologie mathematique, nous avons partage l'encephale en trois parties qui sont le tronc cerebral-cervelet et les deux hemispheres cerebraux. Le choix de combiner les methodes de segmentation region et contour (actif) a montre son efficacite. Un effort sur la mesure de segmentation a montre que les resultats sont comparables a ceux fournis par les experts anatomistes. La suite du travail a porte sur le volume histologique correspondant au volume irm. Apres la reconstruction du volume a partir de coupes seriees, nous avons recale ce volume sur le volume irm. Nous avons mesure que le retrecissement du volume histologique est lineaire et isotrope. La fusion de donnees anatomiques (irm, histologie) et metaboliques (tep) permettent au praticien de mesurer des volumes sous trois modalites differentes et de comprendre les phenomenes physiopathologiques, en particulier pendant la phase critique d'un accident vasculaire cerebral


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 229 P.
  • Annexes : 182 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.