Etude du moment angulaire transfere en fonction de l'energie d'excitation dans la reaction kr+u a 35 a. Mev

par MYLENE JOSSET

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de J. GALIN.

Soutenue en 1996

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de ce travail est la mesure, en fonction de l'energie d'excitation, du moment orbital transfere a la quasi-cible sous forme de spin dans la reaction kr + u a 35 a. Mev. Dans cette etude, la multiplicite de neutrons mesuree par le detecteur 4 orion, nous a servi de critere de selection mais aussi a estimer evenement par evenement l'energie d'excitation transferee a la quasi-cible. L'etude des caracteristiques du quasi-projectile met en evidence un processus essentiellement a deux corps, associe a une importante dissipation en energie pour les collisions les moins peripheriques. Le spin transfere a la quasi-cible est deduit de la distribution angulaire hors-plan de reaction des fragments de fission. L'etude des angles de correlation des fragments de fission confirme que le mecanisme dominant correspond a des reactions a deux corps principaux en voie de sortie. Nous montrons que les valeurs de moments angulaires obtenues en fonction de l'energie d'excitation de la quasi-cible sont presque independantes du temps mis par le noyau pour atteindre le point selle. Une augmentation reguliere du spin de la quasi-cible est observee entre 15 et 60 quand l'energie d'excitation augmente de 8 a 400 mev environ, puis, pour les plus grandes energies d'excitation atteintes, le spin mesure n'augmente plus. Ce comportement semble etre le reflet de la disparition du mecanisme de fission binaire aux grands moments angulaires


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 162 P.
  • Annexes : 81 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.