Dependance en energie des processus responsables de la double capture electronique lors des collisions c#6#+ +he et ne#1#0#+ +he a basse et tres basse vitesse

par JEAN-YVES CHESNEL

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de X. HUSSON.

Soutenue en 1996

à Caen .


  • Résumé

    La spectroscopie d'electrons auger est utilisee pour etudier la double capture electronique intervenant lors des collisions c#6#+ +he et ne#1#0#+ +he a basse et tres basse energie de projectile. L'objectif est de rechercher l'influence de l'energie de collision sur les mecanismes responsables de la double capture. Dans le cas du systeme ne#1#0#+ +he, un vaste domaine d'energie s'etendant sur plusieurs ordres de grandeurs (0. 5-250 kev) est explore. Les spectres d'electrons auger montrent que les systemes c#6#+ +he et ne#1#0#+ +he presentent de grandes similitudes. Deux comportements differents sont observes pour les sections efficaces de double capture. Les sections efficaces de production des configurations a electrons quasi-equivalents 2l3l' et 2l4l' de c#4#+ ; 3l4l' et 3l5l' de ne#8#+ decroissent lorsque l'energie de collision diminue, tandis que les sections efficaces attribuees aux configurations a electrons non-equivalents 2lnl' (n) de c#4#+ ; 3lnl' (n) de ne#8#+ augmentent jusqu'a devenir dominantes aux tres basses energies de collision (<10 kev). Les resultats experimentaux sont compares a divers modeles et calculs theoriques. Il ressort de ces comparaisons que les contributions relatives des differents mecanismes de double capture dependent fortement de l'energie de collision. En particulier, les processus monoelectroniques (dus a l'interaction noyau-electron) sont dominants aux energies de quelques centaines de kev et s'estompent aux tres basses energies. En contrepartie, les processus dielectroniques (double capture correlee gouvernee par l'interaction electron-electron) deviennent de plus en plus importants lorsque l'energie passe de 250 a 5 kev


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 P.
  • Annexes : 95 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.