Utilisation de bioessais in vitro pour la caracterisation et la purification de facteurs actifs sur la digestion et la croissance de mollusques. Application a l'etude des autolysats dielen

par WILFRID GIARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de E. BOUCAUD.

Soutenue en 1996

à Caen .


  • Résumé

    L'etude de la regulation de la digestion chez le mollusque bivalve pecten maximus a ete abordee par une etude experimentale in vitro portant sur: le controle de la secretion d'-amylases, la recherche de proteines impliquees dans le controle de la regeneration de la glande digestive, la recherche de neuropeptides impliques dans le controle de la motilite du tractus digestif. La mise au point d'un test biologique permettant la quantification de la secretion d'-amylases par des cellules digestives en suspension nous a permis pour la premiere fois chez un mollusque de mettre en evidence l'implication de neurotransmetteurs monoamines et de peptides apparentes au fmrfamide dans le controle la secretion d'enzymes digestives. Par ailleurs, differents peptides secretagogues ont ete identifies dans les ganglions nerveux. Compte tenu du mode de nutrition (filtration) opportuniste des bivalves et de nos resultats, il semble que la secretion des enzymes digestives soit regulee plus par des facteurs paracrines qu'hormonaux. En effet, ce mode de regulation permet une activation rapide des processus digestifs qui est vitale pour les bivalves si l'on considere comme aleatoire l'arrivee d'aliments. Un test biologique in vitro base sur l'incorporation de leucine et d'uridine radioactives dans des cellules de la glande digestive dissociees et fractionnees sur gradient de densite, a permis de demontrer que des facteurs de croissance de vertebres (egf, fgf, igf i et insuline) activent les syntheses d'arn et de proteines des cellules souches pluripotentes responsables de la regeneration de la glande digestive. Ces resultats confirment a un niveau fonctionnel la presence chez les invertebres de facteurs de croissance et de differenciation cellulaire apparentes a ceux decrits chez les vertebres. En outre, un facteur trophique present dans les ganglions cerebroides a ete partiellement purifie. Un test biologique permettant la mesure des contractions et de la tension de la partie distale de l'intestin et du rectum a permis (sur la base de leur activite biologique) la purification par clhppi, et le sequencage de deux peptides: le flrfamide purifie a partir des ganglions visceraux et le peptide singulier aara*aaaa*spaa*a*a (a*: lanthionine, alanines liees de facon covalente avec une liaison thioether) purifie a partir des ganglions cerebroides. Par ailleurs, ces differents tests biologiques ont ete utilises afin de rechercher d'eventuels effets d'autolysats de poissons dielen sur la digestion et la croissance de mollusques. Il apparait clairement que le gabolysat ptp et que le promerim activent la synthese proteique des cellules du bord de manteau lesquelles sont impliquees dans la croissance lineaire et la formation de la coquille chez les mollusques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 P.
  • Annexes : 175 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.