Contribution a l'etude d'un nouvel egaliseur autodidacte. Application aux canaux non-stationnaires

par NATHALIE LABAT LE SQUIN

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de A. HILLION.

Soutenue en 1996

à Brest .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these s'articule autour d'un nouveau type d'egaliseur adaptatif autodidacte qui transite de facon reversible d'une structure recursive lineaire a un dfe. Cette transition s'accompagne d'un changement de critere d'optimalite. Ce type d'egaliseur place dans un recepteur coherent peut combattre efficacement l'ies presente en sortie d'un canal de transmission. Il trouve a ce titre des applications dans le domaine des communications acoustiques sous-marines ou de la telediffusion numerique. Ses performances ont ete comparees a celles d'autres egaliseurs aveugles existant dans la litterature. Des resultats concernant des signaux reels enregistres en mer ou en piscine ont permis de valider le fonctionnement de ce nouvel egaliseur qui presente les qualites essentielles requises pour une deconvolution aveugle: faible complexite calculatoire (celle d'un dfe), rapidite de convergence, robustesse, faible erreur residuelle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 P.
  • Annexes : 43 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.