Introduction de la subdivision en domaines dans la modelisation electromagnetique hyperfrequence des ferrites doux polycristallins : developpement d'un modele d'aimantation adapte

par FRANCOISE LIORZOU

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de M. LE FLOC'H.

Soutenue en 1996

à Brest .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude du comportement dynamique hyperfrequences des ferrites partiellement aimantes fait apparaitre dans l'expression tensorielle de la permeabilite un terme d'aimantation statique. L'objectif de ce travail est d'apporter, par une etude plus specifique des mecanismes d'aimantation, et des modeles qui s'y rapportent, le moyen de relier la valeur de cette aimantation au champ magnetique effectif. La demarche a ete la suivante: une premiere etude bibliographique concernant les principaux modeles de tenseurs a ete effectuee afin de definir comment, et a quel niveau, interviennent les caracteristiques statiques du materiau. Une seconde etude bibliographique concernant cette fois les modeles d'aimantation s'est averee necessaire pour permettre d'y faire un choix compatible avec les representations electromagnetiques. Un grand nombre de ferrites polycristallins utilises en hyperfrequences s'aimantent par deplacement des parois, c'est la raison pour laquelle le modele d'aimantation de globus a ete retenu. En effet, la representation qu'il donne de l'evolution de l'aimantation par le biais du mouvement d'une paroi a l'interieur d'un grain spherique est bien adaptee a des etudes dynamiques en guide d'ondes. Cependant, ce modele, donne une representation du cycle d'hysteresis uniquement qualitative, qui ne suffit pas pour repondre au besoin de notre application. Il a donc ete envisage une extension vers une modelisation quantative, en veillant a garder la representation du materiau par un grain unique bi-domaine. Pour valider les resultats theoriques, nous avons mis au point un hysteresisgraphe quasi-statique, concu pour aimanter le materiau au sens strict du modele de globus. En s'appuyant sur les courbes experimentales ainsi obtenues nous avons pu emettre des hypotheses nouvelles, compatibles avec le modele initial mais permettant une meilleure representation du cycle d'hysteresis dans le cas de materiaux doux polycristallins. On montre que, le modele ainsi etendu est capable de simuler les courbes d'aimantation d'un grand nombre de materiaux reels. Quelques exemples pratiques d'integration de cette loi a des etudes dynamiques sont proposees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 151 P.
  • Annexes : 98 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.