Structure et diversité des peuplements benthiques profonds en réponse à des situations trophiques contrastées dans l'océan Atlantique nord-est tropical et tempéré

par Nathalie Cosson

Thèse de doctorat en Océanologie biologique

Sous la direction de Myriam Sibuet.

Soutenue en 1996

à Brest .


  • Résumé

    La propriete la plus importante et inattendue des ecosystemes du milieu profond est la tres forte diversite specifique des communautes benthiques. De nombreux concepts tendent a definir les parametres contribuant au maintien de cette diversite biologique de la faune benthique profonde, sans toutefois reellement considerer le facteur ressource et sa variabilite. Aujourd'hui, les nombreuses donnees obtenues au cours du programme pluridisciplinaire eumeli dans l'atlantique tropical nord-est ont permis d'analyser la structure et la diversite des peuplements profonds dans trois stations aux conditions bathymetriques, physiques et trophiques contrastees. Les densites des differentes categories dimensionnelles suivent un gradient decroissant avec l'augmentation de la profondeur decrivant une diminution d'abord tres rapide jusqu'a 3100m, induite par la forte reduction des apports trophiques et une diminution plus faible jusqu'aux profondeurs abyssales. Les peuplements de megafaune deviennent importants lorsque les compartiments macro et meiobenthiques sont bien developpes dans le milieu. Il existe donc une strategie dans l'installation des differents groupes faunistiques sous controle des apports trophiques. L'analyse detaillee des peuplements de polychetes, taxon dominant la macrofaune, a permis de mettre en evidence le role des conditions environnementales sur la structure de ces peuplements. Cette influence de l'habitat se traduit par des assemblages d'especes plus ou moins specialisees et par la variation des modes de dispersion spatiale des individus, la dispersion aleatoire remplacant au fur et a mesure de l'eloignement de la cote la forme agregative des peuplements. La diversite specifique des peuplements de polychetes s'avere particulierement elevee sur la pente continentale par le jeu d'interactions production-perturbation ou les facteurs physiques permettent la reduction de l'exclusion competitive. En revanche, les peuplements de la station abyssale vraie sont faiblement diversifies en reponse a un milieu contraignant et plus particulierement a une ressource trophique tres limitee. La station a 3000m presente une diversite intermediaire liee a l'effet combine de flux organiques consequents et de facteurs physiques moderes. Il existe en region tropicale, un gradient parabolique de la diversite des polychetes depuis la cote jusqu'a la plaine abyssale, avec une diversite maximale vers 2000m de profondeur. L'elargissement de l'etude a deux regions temperees de l'atlantique souligne la forte variabilite regionale de la diversite des polychetes. En zone temperee, la diversification, plutot moderee des peuplements, resulte de l'interaction entre les evenements physiques non predictibles lies a la proximite de la marge et d'un flux de carbone relativement important mais tres concentre dans le temps. Enfin, la diversite biologique analysee pour une quinzaine de groupes d'invertebres benthiques a revele de fortes variations entre les groupes independamment de la distinction en categorie dimensionnelle. A l'inverse des polychetes, les isopodes, les aplacophores et les bivalves sont plus diversifies vers 3000m de profondeur ou les parametres de l'environnement sont relativement homogenes. Tandis que la plupart des taxons de la megafaune sont peu diversifies tout en etant bien representes sur la pente continentale, les holothuries preferent les environnements physiques moins perturbes plus profond

  • Titre traduit

    Structure and diversity of deep benthic communities in response to contrasted trophic conditions in the tropical and temperate north-east Atlantic ocean


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 300 p.
  • Annexes : Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRE96/17
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Observatoire océanologique de Banyuls-sur-mer.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E V c / COS / s
  • Bibliothèque : Station biologique. Service de documentation scientifique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M-120619970002
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.