Etude rhéologique de systemes "chitosane-silice"

par Béatrice Largenton

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Chimie

Sous la direction de Michel Moan.

Soutenue en 1996

à Brest .


  • Résumé

    Dans ce travail, nous avons etudie le comportement rheologique de systemes chitosane-silice. Nous avons d'abord caracterise separement les solutions de chitosane et les suspensions de silice dans des conditions physico-chimiques identiques. Nous avons montre que le chitosane se comporte comme un polymere neutre possedant une certaine rigidite et adopte une conformation en pelote. Les particules de silice, quant a elles, forment des agregats tres aeres. Les particules de silice sont dispersees dans une solution de chitosane. L'adsorption des chaines de chitosane sur la surface de particules, mise en evidence dans cette etude, influence la stabilite des suspensions de silice et leurs proprietes rheologiques. A concentration fixe en polymere, la viscosite et les grandeurs viscoelastiques lineaires sont mesurees en fonction de la fraction volumique de silice. Les proprietes rheologiques ont ete reliees a la structure des systemes formes. Ainsi, pour une concentration en chitosane relativement faible, les agregats de silice sont stabilises steriquement par l'intermediaire de la couche de polymere adsorbee. Pour une concentration en polymere plus elevee (regime semi-dilue enchevetre), des amas d'agregats se forment le plus probablement par l'enchevetrement de chaines libres en solution avec les chaines adsorbees

  • Titre traduit

    Rheological study of chitosan-silica systems


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 124 P.
  • Annexes : 87 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.