Les paradoxes de la notabilisation : le métier politique en Dordogne depuis la Libération

par Laurent Dussutour

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Directeur de thèse inconnu.

Soutenue en 1996

à Bordeaux 4 .


  • Résumé

    La notion de notable est marquee par une telle polysemie qu'il fallait proposer une autre notion qui en integre les diverses acceptions tout en les depassant. La notion de notabilisation s'imposait alors pour reconstituer non plus des etats mais des processus, non plus des individus mais des processus relationnels. Comme l'elaboration de cette notion poussait a integrer de grandes oppositions classiques de la sociologie, attenantes a la dialectique individu societe, c'etait a un raisonnement en termes de paradoxes qu' il fallait se livrer. Le choix du terrain de recherche le departement de la dordogne depuis 1945, s'imposait quant a lui a la maniere d'un archetype. La premiere partie du raisonnement tentait alors de rendre compte de la construction des paradoxes de la notabilisation a partir d'une analyse fine des situations de competition politique depuis 1945 dans le departement retenu. D'ou l'etude de la dynamique des monopoles locaux, de leur routinisation, ainsi que de leurs echecs, singuliers et structuraux a la fois. La seconde partie du raisonnement abordait la question sous l'angle de la coordination des reseaux et, partant, des secteurs sociaux qu'autorisent les situations localisees de domination monopolistiques; on montrait ainsi comment la notabilisation assurait une sociogenese des espaces politiques et sociaux en perigord. Enfin, l'etude de la mobilisation notabiliaire a partir des dynamiques de la territorialisation et de l'individuation aboutissait au constat de l'improbable genese d'une citoyennete accomplie dans un tel cadre, ainsi qu'a une incertitude sur la pertinence de la notion de notable.

  • Titre traduit

    The paradoxes of notabilization : the political trade in Dordogne since the Libération


  • Résumé

    The concept of notability has such a wide polysemy in the study of french local authorities that another one was necesary to hold its whole meanings while going beyond them. Then, the concept of notabilization could help to build processes and relationship spaces rather than either states or individuals. The making of such a concept pushed to embrace classical divisions in the social sciences, around the "individual society" dialectics. So a paradoxical reasoning came to an evidence. Choosing the investigation ground, the french department of dordogne since the wwii days were over ws motivated by its archetypal properties. First, it was necessary to give an account of how the paradoxes of "nota bilization" could be shown from the dynamics of concise and structural stratagems and spoils in this area. Hence the study of local political entrepreneurship as a monopoly that can fail. Then, the work had to focus on network co-ordination which lead to a study of social sectors ways of constitution. So the notabilization could guarantee a sociogenesis of both political and social spaces in the area. Last but not least, studying the ways through which the notabilization can appear as a specific form of political mobilization (i. E. The territory and the individuality) lead to the constatation of an uncertain citizenship in the area, as well as to a global perplexity about the theorytical value of the concept of notability (or "notable").

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (732-lxvi p.)
  • Notes : THESE NON CORRIGEE 3 mois après la soutenance

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 494009-1138
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.