"Conversación en La Catedral" de Mario Vargas Llosa : de l'ordre du récit au roman secret de la fiction

par Elvire Gomez-Vidal

Thèse de doctorat en Études ibériques et ibéro-américaines

Sous la direction de Nadine Ly.

Soutenue en 1996

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La lecture "litterale" du texte revele un univers romanesque regi par ses propres codes et nettement detache d'une realite de reference dont il pretendait pourtant rendre compte. En partant du titre conversacion en a catedral considere comme un rigoureux programme de lecture et l'ecriture, l'etude de la structure romanesque fait apparaitre un edifice textuel labyrinthique mais meticuleusement agence dont la cle de voute est le meurtre de la "muse". Le lecteur, grace a des mises en abyme successives, est mis en demeure de participer a la decouverte de la signifiance du monde romanesque. Son decryptage metamorphose peu a peu cette "tour de babel" au langage confus ou s'entremelent les voix des personnages, en concert polyphonique savamment orchestre et tendu vers un but supreme. L'intrigue apparait alors comme la version caricaturale et profane du proces meme de l'elaboration romanesque. Si le lecteur ne parvient pas a etablir avec certitude quels sont les coupables du meurtre de la "muse", c'est que la veritable enigme du roman etait autre. Son enquete policiere se muant progressivement en quete, le lecteur ecarte les voiles et dejoue les leurres successifs que le narrateur a disposes sur son itineraire de lecture. Il decouvre alors le secret que le texte renfermait et qu'il finit par lui confesser. Au vrai, conversacion en la catedral enserre en son sein un roman secret qui, sous la forme du mythe, raconte l'histoire de sa propre creation.


  • Résumé

    The "literal" reading of the text reveals a fictional universe governed by its own rules and clearly detached from a reference reality which it nonetheless claimed to bear witness to. Beginning with the title conversation in the cathedral, taken as a close reading programme, the study of the novel's structure brings to light a textual edifice which is maze - like meticulously put together, whose keystone is the murder of the "muse". Through successive "mises en abyme", the reader is called upon to participate in discovering the meaning of the fictional universe. Deciphering this world transforms, little by little, this "tower of babel" - with its obscure language in which the voices of the various characters are intertwined into a cleverly orchestrated polyphonic concert leading towards a supreme goal. The plot then appears to be a caricatural and profane version of the very process of fictional creation. If the reader does not succeed in knowing for certain who the murderers of the "muse" are, it is because the true enigma lies elsewhere. The police inquest progressively turning into a quest, the reader pushes aside veils and avoids the successive pitfalls set up along his itinerary by the author. The reader then discovers the secret that the text was hiding and which it finally confesses to him. In reality, conversation in the cathedral holds in its bosom a secret novel which, in the form of a myth, tells the story of its own creation.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq et par [puis ANRT, Atelier National de Reproduction des Thèses] à

Conversación en La Catedral de Mario Vargas Llosa : de l'ordre du récit au roman secret de la fiction


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (552-[9] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 543-552

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Presses universitaires du Septentrion et par [puis ANRT, Atelier National de Reproduction des Thèses] à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Conversación en La Catedral de Mario Vargas Llosa : de l'ordre du récit au roman secret de la fiction
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 568 p.
  • Notes : Edition commerciale de la thèse. Autres tirages : 2002, 2003.
  • ISBN : 2-284-00885-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 558-568
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?