Synthèse de macrohétérocycles par voie radicalaire : étude de la réaction de cyclisation

par Annie Philippon

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de B. MAILLARD.

Soutenue en 1996

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'etude de la cyclisation reductrice radicalaire d'alcenoate de -iodopolyoxaalkyle par reaction avec l'hydrure de tributyletain a ete realisee. Une approche cinetique a permis de determiner la constante de vitesse de l'etape de cyclisation. L'analyse de l'influence de la nature de la double liaison, de la taille du cycle forme, de la temperature et du solvant sur cette reaction de cyclisation a ete effectuee. Differents macroheterocycles ont ainsi ete synthetises, par addition intramoleculaire sur une double liaison d'un radical alkyle primaire issu de ces derives iodes, avec d'excellents rendements en additionnant separement et tres lentement les deux reactifs grace a un systeme de pousse-seringue

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 96.B-1540
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 96.B-1540
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.