Biodiversité, taxonomie et phylogénie des bactéries sulfato-réductrices isolées de champs pétroliers : exemples de gisements salés et chauds

par Christèle Tardy-Jacquenod

Thèse de doctorat en Microbiologie et biologie marines

Sous la direction de Pierre Caumette.

Soutenue en 1996

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Au cours de nos travaux, une etude de la distribution et de la biodoversite des bacteries sulfato-reductrices (bsr) a ete conduite sur un grand nombre de gisements petroliers aux conditions physicochimiques variees. Cette etude globale de l'ecosysteme petrolier a permis de definir plusieurs types de gisements colonises de facon variable compte tenu des conditions de salinite et de temperature plus ou moins extremes. Les gisements petroliers sales et chauds contiennent des bsr halophiles jusqu'alors inconnues, et les etudes phenotypiques et phylogenetiques entreprises ont permis de decrire cinq nouvelles bsr halophiles. De plus, une autre souche rattachee phenotypiquement au genre desulfotomaculum, constitue la premiere bacterie halophile du genre

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 182 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 96.B-1468
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 96.B-1468
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque de la Station Marine d'Arcachon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH TAR 103
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.