Somatostatine et substance(s) apparentee(s) chez helix aspersa : localisation, role physiologique et tentative de caracterisation biochimique

par Catherine Baud

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de C.-R. MARCHAND.

Soutenue en 1996

à Besançon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les resultats obtenus par differents auteurs chez les mollusques font etat de la presence d'une substance immunologiquement apparentee a la somatostatine (ssi) et lui attribuent un role dans les mecanismes de controle de la croissance corporelle et coquilliere. L'objectif de notre travail etait la caracterisation biochimique de cette substance chez helix aspersa. Une investigation immunocytochimique nous a permis de mettre en evidence des sites reactifs dans: a) le collier perisophagien, b) les ganglions buccaux, c) la glande digestive et d) les tentacules optiques. Nous avons ensuite tente de determiner une activite biologique de la (des) substance(s) recherchee(s) et les effets de la somatostatine, d'un de ses agonistes, l'octreotide, et d'un immunserum anti-somatostatine ont ete testes sur le taux de croissance de jeunes escargots. Seul l'octreotide a un effet significativement inhibiteur de la croissance corporelle et activateur de la croissance en epaisseur de la coquille. La somatostatine n'a, dans la gamme de concentrations utilisees, qu'un leger effet stimulateur dose-dependant de la croissance coquilliere. La troisieme partie de notre travail consiste en une tentative de caracterisation biochimique de la ssi. La mise en uvre de differentes techniques d'extraction et de purification nous a conduits au sequencage de deux peptides differents. Le premier, obtenu a partir du cerveau, comporte 13 acides amines, est apparente a l'acep-1 et contient la sequence rf caracteristique des peptides de la famille du fmrfa. Il possede chez helix des proprietes cardio-inhibitrices de type cholinergique et des etudes en cours permettent de lui attribuer egalement un role inhibiteur de l'activite electrique de certains neurones du ganglion visceral. Le deuxieme, extrait de l'hepatopancreas, comporte 25 acides amines et est apparente a une partie de l'histoire h2a. Les deux substances caracterisees ne possedent aucune homologie avec la somatostatine et plusieurs hypotheses sont discutees pour expliquer ce resultat


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 P.
  • Annexes : 325 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.