Mesure des susceptibilites non lineaires d'ordre trois par auto-modification de l'etat de polarisation d'une onde lumineuse : role des gradients transverses du champ

par MILOUD LEFKIR

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de G. RIVOIRE.

Soutenue en 1996

à Angers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail porte essentiellement sur la mesure des susceptibilites non lineaires par automodification de l'etat de polarisation d'une onde polarisee elliptiquement dans des milieux a non linearite de kerr lorsqu'ils sont excites par une impulsion laser picoseconde intense. En modele d'onde plane dans un milieu sans absorption non lineaire, l'ellipse de polarisation tourne d'un angle proportionnel a la composante #(#3#)xyyx du tenseur de susceptibilite non lineaire du troisieme ordre et conserve son ellipticite. Nous presentons pour la premiere fois l'observation simultanee du profil transverse de l'onde, du comportement de l'etat de polarisation et de la transmission d'une onde. Nous mettons en evidence les effets de gradients transverses sur le profil transverse de l'intensite et l'etat de polarisation de l'onde transmise. Nous montrons que le modele d'onde plane est insuffisant pour exploiter les resultats des mesures, meme pour de tres faibles densites d'energie excitatrice, puisque ne reste pas proportionnel a #(#3#)xyyx et que l'ellipticite n'est pas conservee. En conclusion, l'influence des dispersions temporelle et spatiale dans la susceptibilite non lineaire est clairement montree


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 182 P.
  • Annexes : 184 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.