Syntheses d'inducteurs potentiels de genes de virulence : alpha et beta-o-glucosides de coumarines, alpha-o-glucosides de phenols, benzalacetones et chalcones

par PHILIPPE LELIEVRE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Daniel Beaupère.

Soutenue en 1996

à Amiens .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de ce travail a ete realiser la synthese d'alpha et beta-o-glucosides d'hydroxycoumarines, et d'alpha-o-glucosides de phenols, benzalacetones et chalcones. Dans une partie bibliographique, nous avons recence les principales methodes de o-glycosylation en nous attachant a degager la stereoselectivite de chaque reaction, et la diversite des aglycones greffes. Ainsi, ayant synthetise certaines hydroxycoumarines, la reaction de michael nous a permis d'acceder aux beta-o-glucosides correspondants de facon stereospecifique. Trois methodes d'alpha-o-glucosylation se sont averees efficaces : a partir du chlorure de 2,3,4,6-tetra-o-acetyl-beta-d-glucopyranosyle, les alpha-glucosides sont obtenus avec des rendements corrects, avec une stereoselectivite variable, due a l'anomerisation in situ de l'halogenure de depart. Les fluorures de 2,3,4,6-tetra-o-acetyl-d-glucopyranosyles ont donnes des rendements en glucoside similaires aux precedents, mais avec une meilleure stereoselectivite. Les meilleurs resultats ont ete obtenus a partir des phenylsulfoxydes de glucopyranosyles tetrabenzyles. Les alpha-o-glucosides purs ont ete isoles avec des rendements nettement superieurs a ceux obtenus precedemment. L'acces direct aux alpha-o-glucosides de benzalacetones et chalcones n'ayant pas pu etre realise, une voie indirecte a ete developpee. Celle-ci consiste a glycolyser une cetone ou un aldehyde phenolique, puis a realiser l'aldolisation. Les tests biologiques realises au laboratoire d'androgenese et biotechnologie d'amiens, ont permis de degager certains parametres structuraux necessaires pour que la molecule ait une activite inductrice de transfert de genes de virulence.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 245 P.
  • Annexes : 347 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.