L'analyse des transactions électorales : problèmes de méthode

par Patrick Lehingue

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jacques Chevallier.

Soutenue en 1996

à Amiens .


  • Résumé

    Les transactions électorales locales sont etudiées ici d'un point de vue méthodologique, au travers de trois objets successifs : -une campagne électorale municipale (analyse d'un marché electoral par confrontation d'une offre politique et d'attentes sociales) -la volatilité électorale (analyse de la stabilité des votes) -un processus de longue durée (la nationalisation des échanges électoraux) dans tous les cas, l'objectif est de s'interroger sur la pertinence des définitions et des outils utilisés par les chercheurs pour analyser ces phénomènes, et au delà, sur les conditions mêmes d'un travail scientifique qui n'est jamais dépourvu d'implications politiques.


  • Résumé

    Local electoral transactions are studied in a methodological way, through three successive objects : -a local election campaign (analysis of an electoral market where political supply and social demands deal with each other); -electoral volatility (analysis of voting stability); -a long term process (nationalization of electoral exchanges). In all cases, the aim is to question the pertinence of both definitions and tods used in political science, in order to analyse these processes, and beyond, to consider the necessary conditions on which a scientific study is possible, whatever political implications it may involve.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Economie.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.