Evolution de l'organisation spatiale des communautés végétales d'altitude depuis 7000 ans BP dans la vallée de la Maurienne (Alpes de Savoie, France) : une analyse pédoanthracologique

par Christopher Carcaillet

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de Michel Thinon.

Soutenue en 1996

à Aix-Marseille 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these etudie par pedoanthracologie (identification et datation des charbons de bois des sols) la composition et la structure des communautes vegetales ligneuses entre 1700 et 2700 m d'altitude sur le versant sud du massif de la vanoise. Cette etude repose sur l'hypothese que les activites humaines et les variations du climat sont responsables des changements de vegetation au cours des derniers millenaires. Le probleme consiste a evaluer le role respectif de ces deux forcages environnementaux vis-a-vis des vegetaux. Les resultats montrent que la limite superieure des arbres se trouvait au moins 300 m plus haut qu'actuellement, mais que la limite superieure des differents taxons n'a pas toujours ete modifiee a la baisse entre la phase 7000-2500 bp et le xxeme siecle. Les especes reagissent individuellement aux modifications de l'environnement. Les changements au niveau des communautes ligneuses se traduisent par une rarefaction des taxons tolerants a l'ombre et/ou sensibles aux perturbations (feu, abroutissement) et par une expansion des taxons heliophiles et opportunistes. Au niveau du paysage, les changements expriment une baisse altitudinale de la zone supra-forestiere ligneuse (consideree en tant qu'unite paysagere) et une accentuation des contrastes de vegetation le long du gradient d'altitude. Vers la fin de la periode d'anthropisation par le feu, les patrons d'organisation des communautes ligneuses d'altitude prefigurent l'organisation actuelle des etages de vegetation au niveau de leur limite et de leur composition. Enfin, des differences chronologiques apparaissent entre les deux sites ateliers montrant que le regime des incendies n'est pas lie a un forcage environnemental global mais plutot a des facteurs locaux. Ma these soutient que si, depuis 5000 ans bp, des modifications climatiques de grande ampleur ont modifie la composition et la structure des communautes ligneuses de haute altitude dans les alpes de savoie, elles ne sont pas liees a un changement des temperatures et sont certainement masquees par les consequences des activites agro-sylvo-pastorales

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (111 p., non pag.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2400/A-B/1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.