Altération et formation des encroûtements carbonatés sur basaltes : exemple des basaltes triasiques du Moyen Atlas (Maroc)

par El Mokhtar Hamidi

Thèse de doctorat en Géochimie. Géosciences de l'environnement

Sous la direction de Félix Colin.

Soutenue en 1996

à Aix-Marseille 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le travail presente ici porte sur l'alteration et la formation des encroutements carbonates sur les basaltes triasiques du moyen atlas (elhajeb et tazouta) marocain. Dans la region d'elhajeb, l'alteration supergene du basalte developpe une saprolite argileuse de 40 m d'epaisseur. Les produits argileux sont de type smectitique, principalement trioctaedriques magnesiens dans la zone saturee et dioctaedriques alumino-ferriferes dans la zone non saturee du profil. Des goethites apparaissent egalement dans la zone non saturee. Ces transformations se traduisent par un lessivage des alcalins et des alcalino-terreux. Ces tendances chimiques sont concordantes avec l'abondance des elements chimiques dans les eaux de nappe. Dans le profil de tazouta, l'alteration smectitique des mineraux du basalte est accompagnee d'une accumulation croissante de carbonates sous forme d'encroutement. Cette accumulation se fait aux depens des mineraux silicates primaires et secondaires par remplacement epigenique. Les signatures isotopiques de l'oxygene (-5,24& pdb) et de carbone (-9,24& pdb) des carbonates montrent d'une part, que la precipitation des carbonates se fait par evaporation des eaux meteoriques locales, et d'autre part l'importance des processus de dissolutions-reprecipitations en presence de co#2 d'origine organique (c3). Le tracage des sources de calcium a l'aide des isotopes de strontium (#8#7sr/#8#6sr) montre que l'essentiel du calcium de l'encroutement proviendrait des carbonates du lias situes en amont par transfert lateral en solution, l'apport du basalte etant reduit. Les datations des carbonates au #1#4c donnent des ages couvrant la fin du pleistocene superieur-debut holocene (15000 a 8500 ans) correspondant a une periode paleoclimatique semi-aride. Au cours de cette intervalle de temps, l'accumulation de carbonates s'est faite a raison de 205 mm/1000 ans

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 232 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2380/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.