Stabilisation de nucléotides radiomarques : de l'analyse fonctionnelle à l'utilisation d'une substance stabilisante

par Nadine Geva

Thèse de doctorat en Ingénierie de projets industriels

Sous la direction de Jean-Michel Ruiz.

Soutenue en 1996

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Les nucléotides marqués au 33P et 32P occupent une place importante sur le marché des molécules marquées et la concurrence est rude. Actuellement ces nucléotides sont vendus en solution incolore et nécessitent un transport rapide sous forme congelée et un stockage à -20ʿC. En effet, ils sont peu stables car ils sont soumis à l'effet de radiolyse. Dans un premier temps, nous avons cherché les moyens d'améliorer le produit "nucléotide 33P" par une approche en génie industriel. Cette analyse nous a conduit à différentes solutions techniques et scientifiques. La voie principale d'amélioration de ce produit est sa stabilisation autorisant son transport à température ambiante (gain d'argent) et son stockage à 4ʿC sous forme liquide (facilité d'utilisation chez le client). Nous avons donc d'abord optimisé les conditions de stockage en modifiant la solution tampon ainsi que son pH. Nous avons ensuite cherché une substance stabilisante assurant une pureté radiochimique supérieure à 90% chez le client pendant 15 jours. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 143 p.
  • Notes : Thèse onfidentielle à vie
  • Annexes : Bibliogr. p. 140-143

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 2819
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.