Développement d'une méthodologie de production semi-intensive d'alevins en mer dans des enceintes à renouvellement semi-continu : application à l'élevage du loup (Dicentrarchus labrax)

par Marie Odile Nehr

Thèse de doctorat en Océanologie

Sous la direction de Elisabeth Alliot.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail avait pour but de definir une methodologie de production d'alevins de poissons en milieu naturel. L'elaboration d'une technique fiable, simple et peu onereuse pour l'elevage de larves est decrite pour une espece couramment elevee: le loup (dicentrarchus labrax). Elle a ete effectuee dans un site de production aquacole mediterraneen. Les structures qui ont ete mises au point sont des enceintes cylindroconiques (40 m#3) a renouvellement semi-continu. Pendant les quinze premiers jours d'elevage, l'utilisation, a l'interieur des enceintes, de petites cages (5m#3) appelees cages gigognes, ameliore de maniere effective l'efficacite du nettoyage de l'interface eau-air et permet de reduire de maniere consequente les quantites de proies vivantes a distribuer pendant cette periode. Le protocole d'alimentation, qui s'inspire de celui utilise en elevage intensif, est tres simplie: nauplii d'artemia et aliment artificiel. Une population planctonique diversifiee se developpe naturellement dans les enceintes et est utilisee par les larves comme complement alimentaire. Notre etude nous a amenes a nous pencher sur le fonctionnement du systeme cage et notamment sur l'evaluation de l'interdependance des parametres extrinseques et intrinseques au systeme. En parallele nous avons defini des stades de developpement des larves qui permettent de realiser une evaluation rapide et dynamique du deroulement de l'elevage. Nous avons montre que la structure de la population larvaire et son evolution peuvent etre decrites facilement et efficacement avec les stades de developpement. L'utilisation de l'otolithometrie comme outil d'analyse a posteriori nous a permis de completer et de valider nos observations. Les structures et les protocoles d'elevage, tels qu'ils ont ete definis, permettent de produire entre 40 000 et 50 000 alevins de loup (dicentrarchus labrax) de 1,5 g par enceinte et les performances de ces alevins sont comparables a celles des animaux produits dans les autres filieres d'elevage. Cette technique de production, au carrefour de la filiere de production intensive et de celle en mesocosme, ne requiert pas de gros investissements pour l'infrastructure et peut facilement etre mise en uvre. Les possibilites de developpement de cette technique sont discutees

  • Titre traduit

    Development of an semi-intensive culture system for larvae in sea enclosures with a semi-continuous water renewal:application to the sea bass (Dicentrarchus labrax) larvae


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 209 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 188-209

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : H-313
  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : L28079
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.