Calcul de bruit rayonné par une singularité placée dasn un écoulement

par Patrick Blanc

Thèse de doctorat en Mécanique des fluides

Sous la direction de Jean-Pierre Guibergia.


  • Résumé

    La presence inevitable de singularites dans les circuits fluides est susceptible d'engendrer, a partir des perturbations causees sur l'ecoulement, des niveaux de bruit importants. L'equation de lighthill decrit les mecanismes de transfert entre une zone de turbulence developpee et les fluctuations de pressions acoustiques. Sa resolution, dans le cas d'une conduite infiniment rigide, pour des frequences inferieures a la frequence de coupure, permet de montrer que la puissance acoustique rayonnee est directement proportionnelle a la densite spectrale du produit des vitesses instannees de l'ecoulement. L'objectif de cette etude est la realisation d'un modele numerique qui puisse quantifier ce transfert turbulence-acoustique a partir de resultats fournis par des codes de mecanique des fluides de type industriel. Ces logiciels resolvent les equations de navier-stokes en utilisant un moyennage statistique des fluctuations de l'ecoulement, la perte d'information causee par ce moyennage impose alors de developper un modele d'evolution spatio-temporelle du produit des vitesses. L'ensemble des resultats montre que la methode permet d'apprehender qualitativement mais aussi quantitativement le bruit genere par une singularite d'ecoulement.

  • Titre traduit

    Computation of noise radiated by a flow singularitie in pipe


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 153 p.)
  • Annexes : Bibliogr.: f. 75-77

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 27990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.