Codages de rotations et basses complexitès

par Pascal Alessandri

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Christian Mauduit.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En utilisant des partitions du cercle en un nombre fini d'intervalles, on construit en codant les rotations d'angles irrationnels des mots infinis dont on calcule la complexite. Ces codages permettent de construire dees mots de complexite ultimement affines sur un alphabet de taille fixee. On caracterise ensuite les suites de complexite n+k. On utilise par la suite des codages de rotations pour redemontrer des resultats de distances sur le cercle (theoreme des trois distances, des cinq distances et des 3d distances). On montre ensuite comment les resultats classiques des trois distances et des trois lacunes permettent de retrouver facilement la fonction de recurrence des suites sturmiennes. On montre enfin que si les variations de la complexite d'un mot infini sont ultimement periodiques, alors elles sont ultimement constantes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 68 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 65-68

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 27618
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.