Etude des signaux d'adressage du récepteur humain aux neurotrophines dans deux lignées cellulaires épithéliales

par Laure Monlauzeur

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de André Le Bivic.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons identifie un signal d'adressage basolateral dans une forme mutee (ps) du recepteur humain aux neurotrophines (hngfr). Ce signal est constitue d'une courte sequence cytoplasmique et est strictement dependant d'une tyrosine. Le hngfr est exprime sur la membrane apicale des cellules caco2 et mdck. La deletion de la majorite de son domaine cytoplasmique n'affecte pas la localisation apicale dans ces deux lignees cellulaires. Une forme soluble du hngfr est secretee dans le milieu basolateral par les cellules caco2 et dans le milieu apical par les cellules mdck. L'ancrage a la membrane de l'ectodomaine du hngfr par un groupement glycosylphosphatidylinositol conduit a une localisation apicale. La forme ps du hngfr est localisee au niveau de la membrane basolaterale pour les deux types cellulaires. La reduction du domaine cytoplasmique de la forme ps a 19 (ps321) ou a 13 (ps315) acides amines n'affecte pas la localisation basolaterale dans les cellules mdck. Dans les cellules caco2, la forme ps321 est exprimee au niveau des deux domaines membranaires alors que la forme ps315 est majoritairement basolaterale. Le remplacement de la seule tyrosine du domaine cytoplasmique de la forme ps315 par une alanine entraine une localisation apicale dans les deux types cellulaires. Alors que dans les cellules mdck le hngfr et ses formes mutees sont directement adressees du tgn a l'un ou l'autre des domaines de la membrane plasmique, les formes apicales du hngfr sont adressees de facon indirecte via la membrane basolaterale. Ces resultats suggerent que, dans les cellules mdck et caco2, le tri des proteines destinees a la membrane est effectue dans des compartiments distincts et/ou par une machinerie de tri intracellulaire differente mais que certains signaux peuvent toutefois conduire a une meme localisation au niveau de l'un des deux domaines de la membrane plasmique de ces deux types cellulaires


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 132 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 98-132

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : L27608
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.