Contrôle des recombinaisons V(D)J et de l'expression du locus TCR (Béta) : rôle de l'enhancer E(Béta) : analyse par transgénèse et recombinaison homologue

par Gaëlle Bouvier

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Pierre Ferrier.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les recepteurs antigeniques des lymphocytes t (tcr) sont des heterodimeres proteiques (chaines et ou et ) codes par des segments de genes (v, variable, d, diversite, j, jonction) et un ou plusieurs genes constants. Au cours de l'ontogenese t dans le thymus, une region variable tcr sera constituee par l'association de trois fragments v, d et j. Ces recombinaisons somatiques mettent en jeu des sequences de reconnaissance qui bordent chaque fragment v, d et j et un complexe enzymatique: la recombinase vdj. Ces recombinaisons v(d)j sont soumises a une regulation stricte selon le type et le stade de differenciation lymphocytaires. Des elements regulateurs de la transcription (promoteurs, enhancers et silencers) pourraient intervenir dans la modulation de l'accessibilite de la chromatine des differents loci tcr/ig a la recombinase vdj. Au cours de ce travail, nous avons tente de caracteriser les sequences cis-regulatrices qui controlent l'expression et les rearrangements du locus tcr au cours de la differenciation des lymphocytes t. Nos recherches sont principalement axees sur l'analyse de l'element enhancer de transcription (e) du locus tcr. Une premiere approche utilisant les techniques de transgenese a conduit a la caracterisation des sequences effectrices minimales de l'enhancer de recombinaison e. Pour cela, nous avons introduit dans le genome murin des substrats de recombinaison composes de certaines sequences variables du locus tcr et associes a l'enhancer e sous forme mutee ou deletee. Nous avons egalement montre qu'une mutation ponctuelle du site e1 qui empeche la fixation du facteur de transcription gata 3 n'a pas d'effet sur l'activite de recombinaison et de transcription de l'enhancer. La seconde approche, utilisant les techniques de recombinaison homologue, a mis en evidence le role fondamental joue par e dans le controle des rearrangements et de l'expression du locus tcr endogene et dans la mise en place du repertoire t. Des souris homozygotes pour la deletion de l'enhancer e sont caracterisees par une forte diminution du nombre de thymocytes due a une diminution drastique du nombre de cellules dp cd4#+cd8#+ et sp cd4#+ et cd8#+. Les lymphocytes t sont absents chez ces animaux. L'analyse moleculaire a conforte ces resultats en montrant une absence de rearrangements du locus tcr. En revanche, bien que l'on ne detecte pas de transcrits matures, nous avons pu observer l'existence d'un faible niveau de transcription germinale des segments geniques v


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 113 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 97-113

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 27604
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.