Approche biochimique et physiologique du rôle de l'anhydrase carbonique chez une plante de type C3

par Laurent Fina

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de Françoise Joset.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'anhydrase carbonique (ac, ec 4. 2. 1. 1. ), qui catalyse l'hydratation reversible du co#2 est presente chez tous les organismes photosynthetiques. Bien qu'abondante chez les vegetaux superieurs a metabolisme carbone de type c3, sa localisation et son role demeurent mal connus. Une repartition a la fois intra et extrachloroplastique de l'activite ac a ete mise en evidence dans des feuilles de pomme de terre (solanum tuberosum l. ). Dans le chloroplaste, l'activite est essentiellement associee au stroma. Dans le cytosol, une autre forme soluble mais distincte de la precedente est responsable de l'activite ac. Les deux isoformes ont ete purifiees a homogeneite et caracterisees. Elles presentent des proprietes physico-chimiques et enzymatiques similaires et ne different que par la masse moleculaire de leurs monomeres respectifs. En parallele, un systeme experimental de mesure des cinetiques d'echange de #1#8o entre le co#2 et l'au a ete mis au point. L'utilisation d'un modele rendant compte de l'echange catalyse par la feuille et de la diffusion du co#2 a permis de determiner l'activite ac in vivo et de mettre en evidence la participation de l'ensyme a la conductance mesophyllienne


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 99 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 72-86

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.