Impact des variations rapides du niveau marin sur le développement des atolls au quaternaire : Mururoa (Polynésie française). Dynamique récifale et diagenèse des carbonates

par Philippe Ebren

Thèse de doctorat en Géologie sédimentaire

Sous la direction de Gilbert Camoin.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'etude de forages provenant de la couronne recifale de l'atoll de mururoa permet de reconstituer les etapes de l'edification recifale depuis 450 000 ans. L'examen des assemblages biologiques permet de caracteriser les paleoenvironnements et de determiner les paleobathymetries de croissance pour chacune des unites recifales. L'etude diagenetique et geochimique (isotopes stables ; elements traces) des carbonates met en evidence 6 periodes d'emersion, avec localement des temoins de pedogenese. Par ailleurs, les ciments marins et meteoriques ont ete caracterises aux plans petrographique et geochimique. Cette double approche, completee par l'analyse de diagraphies, permet ainsi de hierarchiser et de localiser les discontinuites. Les datations u/th obtenues permettent d'etablir un canevas chronologique precis: - 6 periodes de haut niveau marin relatif (stades isotopiques 1, 5. 5, 7, 9, 11 et 13) au cours desquels le niveau marin s'est etabli entre +4 et +9m a 123,5 ka, vers -30 m a 334 ka et entre -25 et -40 m a 451 ka par rapport au niveau marin actuel. Au cours du stade 7 (234 ka), le niveau etait situe a un niveau comparable au niveau actuel. Au cours de l'holocene, la croissance recifale actuelle a debute vers 8500 ans. - 3 periodes de bas niveau marin relatif (stades isotopiques 2 ( 20 ka), 4 ( 70 ka) et 8 ( 270 ka) au cours desquels le niveau marin etait situe respectivement vers 135 / 150 m, 70/80 m et 80/85 m sous le niveau marin actuel. Les stades isotopiques 10 ( 350 ka) et 12 ( 450 ka) n'ont pas ete dates directement, mais ont pu etre geometriquement deduits. Un modele de structuration dynamique des flancs de l'atoll est etabli a partir de l'agencement des differentes edifices recifaux et de leur chronologie, des paleoenvironnements impliques, des donnees sedimentologiques. Ce modele montre la predominance des mecanismes d'aggradation lors des periodes de haut niveau marin et d'accretion laterale associee au demantelement des edifices recifaux preexistants et la formation concomittante de talus lors des phases de bas niveau marin

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 310 p
  • Annexes : 266 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.