Histoire des faits divers en République (1870-1992) : une approche de la laïcisation de la Providence

par Marine M'Sili

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Gérard Chastagnaret.

Soutenue en 1996

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    Les faits divers ont donne lieu a de nombreux discours qui les confinent a un role specifique : montrer la violence et le sang pour satisfaire les gouts du public populaire. L'analyse d'un corpus de 5300 faits divers parus dans deux quotidiens regionaux, le petit marseillais (1870-1944) puis le provencal (1944 a nos jours) remet en question cette image. Au terme d'une investigation detaillee de la forme et du fond de ces informations parues dans la presse, il apparait que les accidents, meurtres, suicides, vols, catastrophes naturelles, affaires de moeurs, etc. N'ont pas pour fonction finale d'informer sur des evenements mais sont autant de pretextes a un discours sur le hasard. La chronique des faits divers affirme ainsi qu'un principe superieur gouverne les destinees individuelles. En derniere instance, la providence apparait responsable des evenements hors normes qui sont rapportes. Or, la periode etudiee (1870-1992) est celle d'une profonde laicisation de la societe. L'etude de l'evolution des faits divers montre que peu a peu l'idee de providence se modifie. Au cours d'une premiere periode (1870-1914), l'univers des faits divers est marquee par les empreintes de la providence divine. Il s'inscrit en cela dans la tradition de ses ancetres, les occasionnels et canards des xvie-xixe siecles. Progressivement, des references a la societe apparaissent dans toutes les categories de faits divers. Pour finir, dans les annees 1990, un nouveau modele de recit apparait dans la presse : le fait de societe. Ce dernier se nourrit des memes evenements que le fait divers mais il renvoie la responsabilite finale de ces ecarts a la norme a un dysfonctionnement de la societe.

  • Titre traduit

    History of the "faits divers" during the republic (1870-1992). Approach of the secularisation of the providence


  • Résumé

    The "faits divers" gave rise to many speech which confine them in a specific role : to show violence and blood in order to satisfy the inclinations of the general public. The analysis of a corpus of 5300 "faits divers" published in two regional daily papers, le petit marseillais (1870-1944) and le provencal (since 1944) questions this preconceived opinion. The inference drawn from an examination of the form and the substance of these news reveals that the accidents, murders, suicides, robberies, natural catastrophes, etc. Are nothing better than a way to justify an expression about chance. The chronicle of the "faits divers" asserts therefore the existence of a superior principle wich shapes human destinies. Finally, providence appears to be responsable before the abnormal events that are reported. Yet, the historical period studied (1870-1992) represents a period of a deep secularization of the french society. But a careful examination of the evolution of the "faits divers" shows a gradual modification of the conception of providence. Indeed, during a first period (1870-1914), the world of the "faits divers" is dominated by the hand of a divine providence. In that, the "fait divers" perpetuates the tradition of its ancestors (occasionnal newspapers and rags of the xvi-xix centuries). But, gradually, references to the society become evident in all the different categories of "faits divers". In the end, in the nineties, a new pattern appears : the "social event".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 386-XXVIII f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Maison méditerranéenne des sciences de l'homme. Médiathèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 2250
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.