Etude de l'apprentissage du système pronominal français par des locuteurs de langue coréenne

par Hae-Ran Lee-Kim

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Georges Daniel Véronique.

Soutenue en 1996

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    Ce travail est un exemple de conjonction entre une comparaison interlinguistique et une analyse des erreurs. L'analyse contrastive de l'expression des cinq categories qui s'expriment au sein des pronoms (la personne, le nombre, le genre, la distinction "anime" "inanime" et fonction) permet d'observer que les categorisations grammaticale et semantique ne se correspondent que partiellement a l'interieur d'une meme langue et qu'elles ne se correspondent guere entre les deux langues telles que le francais et le coreen. L'analyse des erreurs montre que les difficultes d'apprentissage des pronoms francais par des coreens concernent en grande partie les categories notionnelles generales, composantes essentielles de la communication. L'appropriation des pronoms francais par les coreens est une grammaticalisation, progressive et si differente de celle de la langue maternelle, de certaines intentions pragmatiques (designer ou repeter) en langue cible. C'est de ce point de vue qu'on envisage la reexploitation des conclusions de l'analyse contrastive et de l'analyse d'erreurs et redefinit la nature de l'intervention pedagogique dans l'apprentissage des pronoms francais.

  • Titre traduit

    A study of the practice of french pronominal system by korean native speakers


  • Résumé

    This study is an example of conjunction of an interlinguistic comparison and analysis of errors. The contrastive analysis of the expression of five categories which appear in pronouns (the person, the number, the gender, the animacy and the function) confirms that grammatical categorisation does not always square with semantic categorisation in a same language and they don't square one with another in two languages such as french and korean. Error analysis shows that the difficulties in learning french pronouns by korean people concern, for the most part, the general notional categories, essential composants of communication. The practice of french pronouns by koreans is a grammatical process, progressive and so different from that in the maternal language, of certain pragmatic intentions (designate or repeat) in the target language. It is in this point of view that we envisage the reexploration of the conclusions of the contrastive analysis and the error analysis and that we redefine the nature of the pedagogic intervention in the practive of french pronouns.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 450 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.