La bouche : de la sensorialité au langage : un espace d'expériences, pour la représentation, l'expression, la parole

par Myriam Boubli-Elbez

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Monique Piñol-Douriez.

Soutenue en 1995

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    Des la naissance la bouche, premier organe des interrelations entre le bebe et "la mere" se charge de traces sensorielles qui modelent la "matiere sonore" emise dans le mouvement des organdes phonatoires. Par une methode de comparaison entre observations de bebes et observations de jeunes enfants en therapie pour difficultes de langage (mutisme, echolalie. . . ), l'analyse des productions sonores et de leurs transformations permet de soutenir que celles-ci sont, a la fois agents et temoins fiables de la qualite des jeux interrelationnels. Lorsque les interrelations sont adequates, les experiences orales et les productions sonores, d'abord investies comme des objets concrets, soutiennent les processus d'harmoniation et d'integration sensitivo-emotionnelles constitutifs des protorepresentations. Lorsqu'elles ne le sont pas, la bouche, en partie devitalisee, n'est que peu utilisee comme espace d'experience. Les absences de souplesse, de deplacement et de transfert qui lui sont liees semblent bloquer toute activite d'evocation.

  • Titre traduit

    The mouth : an experiencing space, of representation, expression and uttereance


  • Résumé

    The mouth, first organ of interelations between the baby and the "mother", is charged since birth with sensory traces which shape the "sonorific matter" emitted through the motion of phonal organs. The analysis of sonoric productions and of their transformation, observed in the context of therapies of young children experiencing language difficulties, leads to maintain that those productions are at the same time agents and reliable clues of the quality of interelational games. When the interelations are adequate, oral experiences and sonorific productions, first invested as concrets objects, support the processes of harmoniztion and of sensoryaffective integration which constitute protorepresentations. However, when it is not the case, the mouth, partly devitalized, is seldom used as an experiencing space. Its lack of flexibility, of displacement, and of transeference seems to block any evocative activity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 315 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.