Communication d'entreprise et identités d'acteurs : pour une théorie discursive des représentations sociales

par Marc Gladysz

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Nicole Ramognino.

Soutenue en 1996

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    La communication d7entreprise est souvent reduite a des objectifs de transmission de l'information operationnelle ou de motivation des salaries. Mais cette perspective est instrumentale; elle repose sur deux modeles partiels : le modele du "code" qui reduit le communication a la transmission lineaire d'une information dans une relative indifference aux contextes sociaux de l7echange et le paradigme des effets qui associe l'information a la transformation des conduites dans une conception etroitement behavioriste. Dans les deux cas, c'est tout le travail cognitif de l7acteur dans le langage qui est sous-estime. On peut parler d'aplatissement de la dynamique symbolique dans l'organisation. Le modele propose conduit a insister a l'inverse sur le discours comme lieu de realisation de representations sociales autour desquelles se structurent les enjeux fondamentaux de la communication. Le langage fonctionne comme une strucutre mediatrice, articulatoire des subjectivites entre elles mais aussi constitutive des identites d'acteurs. A travers trois corpus distincts (interviews de salaries, article de journal d'entreprise, comptes rendus de reunions de comite d'entreprise), et en appui sur l'analyse du discours, les theories de la logique naturelle et les theories de l'enonciation, nous decrivons ce travail representationnel en discours.

  • Titre traduit

    Performers' identities and company communication : a discursive theory of social representations


  • Résumé

    The purpose of company communication is foten confined to transmitting operative information or employees' motivations. But this prospect is instrumental; it is based on two partial models : the "code" model which confines communication to the linear transmission of a piece of information and is relatively indifferent to the social context of the exchange, and "the paradigm of effects" which links information to the transforming of personal conducts and stems from a narroc behaviourist notion. In both cases, the whole cognitive process of the performer within the language is inderrated. We can talk of a flattening of the symbolic dynamics within the organisation. On the contrary, the model proposed here leads us to put the emphasis on the discourse as a place where social representations are carried out and around which the crurial stakes of communication are structured. Language operates as a mediatory structure, from which not only subjectivities are joined together, but also performers' identities are elaborated. Through three separate corpus (employees' interviews, article form a company publication, minutes from staff committees' meetings) and leaning on the theories of discourse analysis

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 772 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.