Alfred Jarry, Marcel Duchamp, la machine, le verbe et la pataphysique

par Jean-Roch Siebauer

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Jean-Marie Gleize.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Observant les concepts de "clinamen" epicurien, de "principe d'equivalence", d'"(h)umour", ainsi que leur mise en pratique dans certains travaux de jarry et duchamp (entre autres), cette etude propose tout d'abord d'expliciter les notions essentielles sur lesquelles se peut fonder une possible definition de la "science" 'pataphysique. Machine et langage paraissent ensuite deux objets esxemplaires des stragegies pataphysiques mises en place par jarry et duchamp face au "reel". Sont alors etudies : -a) tant jarryques que duchampiennes, diverses machines: "a peindre", "celibataire", a explorer le temps"; -b) de mallarme a l'oulipo, le parcours logique qui passe par les "polyedres d'idees" de l'ecriture de jarry, la recherche, par duchamp, des "mots premiers" et les sentences de rrose selavy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 299 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.