Le cabinet d'art et de curiosité de l'empereur Rodolphe II (1576-1611)

par Pascale Mahé-Ranft

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Pierre Béhar.

Soutenue en 1995

à Tours .


  • Résumé

    En Europe du seizième et du dix-septième siècle, la collection d'objets d'art devient un symbole du savoir et du pouvoir de son possesseur. Le cabinet d'art et de curiosités de l'empereur Rodolphe II (15761611) à Prague est considéré comme le plus important de son époque. La découverte, après la seconde guerre mondiale, de l'inventaire des collections rodolphines, rédigé du vivant de l'empereur, permet de constater une classification thématique des objets. Longtemps qualifiée d'encyclopédique, la composition du cabinet d'art et de curiosités de Prague ne saurait être complète sans l'étude des notes inscrites en marge de l'inventaire. Celles-ci indiquent notamment la disposition spatiale d'un grand nombre d'objets au sein du cabinet. De cette constatation nait une évidente distinction entre la disposition thématique théorique de l'inventaire de 1607-1611 et celle réelle du cabinet d'art et de curiosités. Ainsi, en reprenant l'analyse du cabinet de Rodolphe II, sur la base de l'inventaire, cette thèse tente, d'une part, pour la première fois dans l'étude des collections rodolphines, d'en reconstituer la disposition spatiale et, d'autre part, d'interpréter le contenu de l'inventaire de 1607-1611.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (453 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.