La famille en Gévaudan au XVe siècle, d'après les sources notariales (1380-1483)

par Philippe Maurice

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Christiane Deluz et de Bernard Chevalier.

Soutenue en 1995

à Tours .


  • Résumé

    La famille est la cellule primaire du corps social et sa représentation dépend de chaque société. L'étudier permet donc de comprendre l'environnement dans lequel elle évolue, mais son étude n'est concevable qu'en relation avec son milieu ambiant. Une monographie offre le mérite de présenter l'ensemble des questions dans un microcosme dont l'analyse détaillée autorise une relative exhaustivité. La question fondamentale tend à déterminer la vitalité de la famille gabalitaine à la fin du Moyen-âge. Cette recherche repose principalement sur l'exploitation de cent cinquante-neuf cotes notariales des archives de la Lozère, soit un ensemble de près de vingt-deux mille folios. Le travail réalisé est fortement marqué par le droit, la sociologie et l'ethnologie. Le recours à la prosopographie se révèle important afin d'appréhender les influences exercées par la famille sur la société, et celui à la généalogie est essentiel pour établir les systèmes d'alliances. Trois grands axes ont retenu notre attention ; le premier replace la famille dans la réalité démographique : découpage paroissial, mortalité, nuptialité et natalité. Le second situe la famille face à ses propres problèmes : dévolution du patrimoine, organisation interne et stratégies matrimoniales. Enfin, le dernier l'ouvre sur le reste de la société et la confronte au pouvoir de l'Eglise, à l'administration de la cité, de la paroisse, ainsi qu'au gouvernement épiscopal ou royal.

  • Titre traduit

    The family in Gévaudan in the 15th century, as revealed in notarial sources (1380-1483)


  • Résumé

    The family is the basic cell of the social corpus, and the form it takes depends on each society. To study it therefore allows one to comprehend the environment in which it evolves, but studying it is only conceivable when done in relationship with the ambiant milieu. A monograph has the advantage of presenting all the questions in a microcosm; a detailed analysis of these can give some claim to thoroughness. The fundamental question should determine the vitality of the gabalitain family at the end of the middle ages. This research is based principally on the exploitation of one hundred ad fifty-nine notarial files from the archives in the Lozère, a total of almost twenty-two thousand folios. The work produced shows the very distinct influence of law, sociology ad ethnology. Recourse to prosopography turns out to be important if one is to determine the influence which the family had on society, and likewise recourse to genealogy is essential to establish the pattern of family alliances. Our attention was concentrated on three main aspects of the family: the first places the family again in its demographic reality: parish boundaries, mortality rate, marriage rate and birth rate. The second situates the family in the context of its own problems: inheritance, internal organisation, ad matrimonial strategies.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Publications de la Sorbonne à Paris

La famille en Gévaudan au XVe siècle : 1380-1483


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1246 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1779
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Publications de la Sorbonne à Paris

Informations

  • Sous le titre : La famille en Gévaudan au XVe siècle : 1380-1483
  • Dans la collection : Histoire ancienne et médiévale , 49 , 0290-4500
  • Détails : 1 vol. (577 p).
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 2-85944-340-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 11-27. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.