Etude chronopsychologique des effets de l'alcool sur les comportements en situation festive et sur les performances à des épreuves psychotechniques : un moment particulier : l'apéritif

par René Clarisse

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de François Testu.

Soutenue en 1995

à Tours .


  • Résumé

    Notre étude qui se situe dans le champ de la chronopsychologie s'intéresse au rituel de l'apéritif. Ce rituel présente trois caractères. C’est la consommation d'une boisson alcoolisée qui est partagée socialement et qui est prise à une heure déterminée. Nous avons cherché à évaluer l'incidence de la consommation d'alcool et de l'heure de cette consommation sur des performances psychotechniques (les unes perceptivomotrices et les autres, mentales) d'une part, et sur la communication sociale d'autre part, nous avons mené une expérience dans ce but, et nous sommes parvenus aux résultats suivants : les profils de fluctuations journalières de performances se distinguent des profils classiques rencontrés habituellement dans l'étude de la vigilance et de l'activité intellectuelle ; l'alcool a facilité la communication mais il n'a eu à peu près aucun effet sur l'ensemble des performances psychotechniques ; l'heure n'a eu aucun effet ni sur la communication, ni sur les performances d'intelligence générale non verbale, mais sur les taches attentionnelles. Nous avons aussi observé un effet d'apprentissage pour ces dernières. De cette étude, il nous semble ressortir que la simple consommation d'alcool ne suffit pas à elle seule à déclencher la verbalisation ; une autre condition est nécessaire, le caractère rituel de cette consommation.


  • Résumé

    Our study, which stands in the chronopsychological field, focuses on the aperitif ritual habit. This habit shows three features. It is the consumption of an alcoholic drink, socially shared out and taken at a given time. We have tried to estimate the effect of the alcoholic consumption and of the time of this consumption upon some psychotechnical achievements (some being motorperceptive and others mental) on the one hand, and upon the social communication on the other hand. We have carried out an experience with this aim in view and got the following results: the profiles of the daily fluctuation in the achievements can be distinguished from the standard profiles usually met with in the study of the vigilance and of the mental activity; the alcohol has made the communication easier but it has almost had no effect on all the psychotechnical achievements ; the time has had no effect at all either on the communication or on the non-verbal achievements of the general intelligence, but it has had some on the attentional tasks. We have also observed a training effect concerning these last ones. From this study, it seems to us that the sole mere alcohol consumption its not enough to activate the verbalization ; another condition is required, it is the ritual nature of this consumption.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (316 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 201-214

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut Européen d'Histoire et des Cultures de l'Alimentation. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.