Pour une lecture chronologique de Gérard de Nerval (1808-1841) : l'étude de l'évolution des images féminines

par Young-Jin Ban

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pierre Citti.

Soutenue en 1995

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nerval raconte-t-il son autobiographie à travers ses œuvres? Il n'est pas facile d'en évaluer les frontières dans la vie et dans son écriture. Pour appréhender une définition essentielle de l'esthétique, il faut suivre le trajet entier. Interrogeons-nous pour savoir si le mythe personnel se réduit uniquement à lui-même. La portée du sens est étendue jusqu'à une dimension générale. En fait, depuis son jeune âge, le poète tente d'adresser sans cesse des leçons au monde, mais sous les masques d'un amour parisien "anonyme", ou sous bien d'autres, comme Dante utilisa son héroïne pour un "schermo". Néanmoins, on essaierait en vain de saisir les masques au lieu de leur vrai visage, de leur structure ou de leur nature. En somme, l'esthétique de Nerval ne réside pas dans tel ou tel modèle, ni dans les symboles hermétiques, ni dans les déesses légendaires, mais dans la réalisation littéraire du principe de sa vie, de son idée et de sa philosophie envers l'humanité. Dans cette perspective, notre étude vise à rendre la liberté des contraintes à leurs images propres, à les situer dans l'esthétique générale et à montrer leur cohérence à laquelle Nerval a consacré sa vie.


  • Résumé

    Did Nerval tell his autography through his work? It is not easy to estimate the limits in his life and in his writing. In order to dread the essential definition of aesthetics, we have to follow the whole way. Let us ask ourselves in order to know if the personal myth is only redued to itself. The significance of the sense is extented to a universal dimension. Indeed, since his childhood, the poet has been trying to address constantly his lessons to the world but under the masks of a parisian and "anonymous" love, or under others, such as Dante used his heroine for a "schermo". Nevertheless, we would try in vain to catch the masks instead of their real faces, their structure or their nature. To sum up, the aesthetics of Nerval is not in this or this model, neither in the hermetic symbols or in the legendary goddesses, but in the literary ralization of the principle of his life, his idea and his philosophy towards manking. In this view, ou study points to give back the freedom of restraints to their real images, to place them in the general aesthetics and to show the coherence to which Nerval devoted his life.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (793 f.)
  • Notes : Thèse non reproduite

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque Saint Charles.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TL.1995.MON.1-1
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.