L'ouverture d'opéra-comique de 1781 à 1801 : contribution à l'histoire du goût musical en France à la fin du XVIIIe siècle

par Patrick Taïeb

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Jean-Michel Vaccaro.

Soutenue en 1994

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'ouverture d'opéra-comique est envisagée tour à tour sous quatre angles complémentaires : les théories sur l'ouverture ; les procèdes dramatiques ; le style (la dynamique, l'harmonie, la mélodie, la forme); le statut (de l'édition au concert). Dans la première partie, ce sont les textes de Rousseau, Lacepède, Crety, Momigny, Choron, Martine et Castil-Blaze qui constituent la base d'une réflexion sur la fonction de l'ouverture au théâtre et sur l'application à ce "morceau de symphonie" de la théorie de l'application. Dans la deuxième, sont étudiées les différentes ressources musicales et dramatiques mises en œuvre par les compositeurs : l'ouverture enchainée à la première scène, l'ouverture au programme, la pantomime, le "pot-pourri", l'imitation (poétique de l'ouverture). La troisième partie est consacrée au style des ouvertures considérées, cette fois, comme des morceaux symphoniques. L’accent est mis sur les différences profondes qui distinguent la production des fondateurs du conservatoire (Méhul, Cherubini, Berton, Le Sueur, etc. ) de celle de Grétry, Dalayrac, Dezede. Enfin, la quatrième partie retrace, en se fondant sur la presse, l'entrée de l'ouverture au concert. Cette recherche couvre la période 1789 à 1801 et montre que dès la première année de la Révolution, plusieurs ouvertures d'opéra sont admises au concert créant un usage qui va croissant tout au long de la décennie et se prolonge au sein des "exercices annuels" des élèves du conservatoire.

  • Titre traduit

    Opera-comique overture from 1781 to 1801. Contribution to musical taste history in france at the end of XVIIIe century


  • Résumé

    The opera-comique overture is examined successively through four complementary aspects: theory on overture; drama processes; style (dynamic, harmony, melody, form); status (from edition to concerts). In the first part, Rousseau, Lacepede, Gretry, Momigny, Choron, Martine and Castil-Blaze writings are the grounds of a reflection about overture function in the theatre and its application at the "symphony play" to the theory of imitation. In the second part, the different musical and dramatic resources are set to work by composer: overture linked to the first scene, overture for programming, the mime, the "pot-pourri", the imitation (overture poetry). The third part is devoted to overtures style considered, now, as symplony plays. Deep differences that distinguish the production of the production of the "conservatoire" founders, Mehul Cheribini, Berton, Le Sueur, and so on, from Gretry's Dalayrac's, Dezede's are pinpointed. At last, leaning on the press, the fourth part recall the entrance overture in concerts. This research covers the 1789-1801 period and shows that from the beginning of the french revolution several opera overtures are admitted at concerts, creating an use that is growing along the decade and is extendinf to handbook exercices for students of the "conservatoire".

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Société française de musicologie à Paris

L'ouverture d'opéra en France : de Monsigny à Méhul


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XVIII-570 p., n.p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. UFR des lettres et sciences humaines. Pôle documentaire sciences humaines et sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FJM 258
  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995TOUR2003
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Société française de musicologie à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'ouverture d'opéra en France : de Monsigny à Méhul
  • Dans la collection : Publications de la Société française de musicologie , tome 11
  • Détails : 1 vol. (494 p.)
  • ISBN : 978-2-85357-017-62-85357-017-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 457-474. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.