Cycle biologique de Chaoborus flavicans (Diptera, Chaoboridae), valorisation de la production de biomasse en bassin de lagunage et optimisation en conditions expérimentales

par Michel Durieu

Thèse de doctorat en Hydrobiologie

Sous la direction de Albert Thomas.

Soutenue en 1995

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Bien que fonctionnant en sous-charge, la lagune de traitement des eaux usees de la salvetat-peyrales est un milieu hypereutrophe. En effet, les teneurs en composes azotes et phosphores sont tres importantes et permettent, associees a un regime thermique eleve, le developpement de forts peuplements phyto- et zooplanctoniques. Ce dernier est domine par les populations de rotiferes - notamment brachionus calyciflorus - et celle de daphnia pulex. Une population monospecifique de chaoborus flavicans trouve dans ce milieu d'excellentes conditions qui lui permettent de realiser cinq generations par an et d'atteindre, en octobre, une abondance maximale de 21 586 larves/m#2. La biomasse (2,532 g poids sec/m#2), la production (352,5 kg poids sec/ha/an) et le rapport p/b (14,5) associes a cette population sont nettement superieurs a ceux rapportes par des travaux anterieurs. Les comportements d'enfouissement dans les sediments et de migration verticale des larves de stade iv et des nymphes sont comparables a ceux decrits dans des milieux plus profonds ; ils semblent etre regules par les variations de l'intensite lumineuse. Le regime alimentaire des trois premiers stades larvaires est essentiellement compose par le rotifere b. Calyciflorus. Celui du stade iv est plus large, mais reste base sur les deux proies preferentiellement selectionnees, b. Calyciflorus (% i. R. I. = 60,7%) et d. Pulex (% i. R. I. = 31,0%). La biomasse zooplanctonique quotidiennement eliminee par les larves de c. Flavicans a ete estimee a 11%. En milieu controle, la plupart des pontes deposees sont steriles. Plus les conditions de vie des adultes de c. Flavicans sont proches de celles observees dans le milieu naturel, plus le taux de fertilite des ufs augmente. Le comportement sexuel des imagos (formation d'essaims, accouplements) semble etre independant de la presence/absence de plantes littorales, mais parait etre sous l'influence directe des variations de l'intensite lumineuse liees au crepuscule et a l'aube. Lors de l'optimisation du developpement larvaire de c. Flavicans en laboratoire, la temperature de 25c a ete retenue comme etant celle offrant le meilleur compromis - au stade iv - entre la duree de la phase larvaire (17,3 2,4 jours), le taux de survie (52,3 18,7%) et le poids individuel (3,064 1,138 mg). A cette temperature, le taux de nutrition moyen est respectivement, du stade i au stade iv, de 37,3, 22,4, 10,9 et 5,0% du poids larvaire. Enfin, les collectes realisees en milieux naturels (lagunes, lacs collinaires) sont tres irregulieres et dependent de nombreux facteurs (niveau trophique, techniques de collectes, vent, phase lunaire, etc. ) qui les rendent aleatoires


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [11]-357 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1995TOU30291
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.