Dérivés doublement liés du germanium et de l'étain : germènes, germadiènes et stannagermènes

par Marie-Anne Chaubon-Deredempt

Thèse de doctorat en Chimie moléculaire

Sous la direction de Jean Escudié.

Soutenue en 1995

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Le travail developpe dans ce memoire est une contribution a l'etude des derives doublement lies du germanium et de l'etain. Des calculs effectues sur le 2,3-digermabutadiene ont permis de determiner que la conjugaison a travers les deux atomes de germanium etait beaucoup plus importante que ce qui etait suppose jusqu'alors: en effet, divers criteres ont permis de montrer qu'elle etait d'environ la moitie de celle qui avait ete calculee dans le butadiene. Des syntheses multi-etapes ont permis d'acceder a plusieurs germanes et digermanes nouveaux precurseurs de 2-germadienes et de 2,3-digermadienes. La formation transitoire de ces derniers a pu dans certains cas etre mise en evidence, notamment par reaction d'hydrolyse. Des chloro- et fluorogermenes, germenes fonctionnalisables grace a la presence d'un atome d'halogene sur le germanium, ont ete obtenus par reaction de defluorosilylation des chloro- et fluorogermanes correspondants et caracterises par piegeage in situ. Un stannagermene, premier derive metastable a double liaison etain-germanium, a ete synthetise par reaction de deshydrofluoration d'un fluorostannylgermane. La presence de cette double liaison a ete prouvee a la fois par voie chimique (reactions d'addition et de cycloaddition) et physicochimique (rmn #1#1#9sn). Malgre le fort encombrement sterique necessaire a leur stabilisation, tous ces derives doublement lies du germanium et de l'etain presentent une tres grande reactivite, ce qui en fait des derives de base en synthese organometallique

  • Titre traduit

    Doubly-bonded derivatives of germanium and tin: germenes, germadienes and stannagermenes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [4]-217 p.-[4] dépl

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1995TOU30284
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.