Régulation pharmacologique de la sécrétion salivaire : études expérimentales et cliniques

par Haleh Bagheri

Thèse de doctorat en Pharmacologie

Sous la direction de P. MONTASTRUC.

Soutenue en 1995

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les deux composantes du systeme nerveux vegetatif controlent la secretion salivaire de maniere synergique et complementaire. L'influence de divers agents pharmacodynamiques sur la secretion salivaire constitue le theme de notre etude. Nos travaux experimentaux demontrent l'effet sialogene de la yohimbine, un antagoniste des recepteurs alpha2-adrenergiques, chez le chien. La yohimbine augmente le taux de la kallicreine salivaire. L'effet sialogene n'est pas du uniquement a la vasodilatation. L'action de la yohimbine sur la secretion salivaire releve principalement de la stimulation parasympathique. L'administration d'un agoniste et d'un antagoniste dopaminergique ne modifie pas le debit salivaire chez le chien eveille et anesthesie apres stimulation sympathique ou parasympathique. En pharmacologie clinique, nous avons demontre l'effet sialogene de la yohimbine chez le volontaire sain, puis les sujets traites par les antidepresseurs imipraminiques souffrant d'hyposialie et cherche une dose optimale pour diminuer les effets secondaires. En conclusion, nos etudes demontrent l'effet sialogene de la yohimbine dans les hyposialies d'origine medicamenteuse. Il s'avere interessant de verifier son efficacite chez les sujets atteints du syndrome sec ou de dysautonomies

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [8]-218-[25] f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1995TOU30244
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.