Determinants de la specificite fonctionnelle de la proteine homeotique proboscipedia

par LAURENT SEROUDE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de David Cribbs.

Soutenue en 1995

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les genes homeotiques codent pour des facteurs de transcription a homeodomaine necessaires a l'etablissement et au maintien de la differenciation cellulaire et tissulaire. La specificite de ces facteurs est controlee par plusieurs determinants: une regulation spatio-temporelle de leur expression genique une regulation transcriptionnelle de genes cibles mettant en jeu une interaction adn-homeodomaine. Des interactions proteine-proteine avec des cofacteurs. Nous avons utilise le modele de la proteine homeotique proboscipedia (pb) chez la drosophile afin de caracteriser certains de ces determinants par des approches transgeniques in vivo et des approches biochimiques in vitro. Differentes donnees genetiques indiquaient que pb participe a la regulation negative de l'expression du gene homeotique antennapedia (antp). Nous avons pu caracteriser in vitro des sequences d'adn du gene antp reconnues specifiquement par la proteine pb. Ces sequences s'averent suffisantes pour conferer a un gene rapporteur une regulation pb-dependante in vivo. Le gene pb peut generer par epissage alternatif quatre isoformes proteiques modifiant l'environnement adjacent de l'homeodomaine au sein de la proteine pb. Par une approche transgenique in vivo nous avons pu demontrer que les differentes isoformes pb ne sont pas equivalentes fonctionnellement. L'etude in vitro de l'interaction des isoformes pb avec les sequences cibles antp nous a permis de reveler que celles-ci reconnaissent des sequences identiques avec des affinites similaires mais ne presentent pas les memes proprietes de cooperativite de fixation a l'adn. Ceci suggere que les parties de la proteine differenciant les isoformes, modifient les interactions proteine-proteine de pb. L'expression ectopique de pb par un transgene induit une transformation homeotique des antennes en papilles maxillaires (pieces buccales). Plusieurs mutations ponctuelles du transgene permettant une reversion de ce phenotype, ont ete isole precedemment. Deux d'entre-elles situees dans l'homeodomaine, modifient radicalement la specificite fonctionnelle de la proteine pb. L'une se comporte comme une perte de fonction tandis que l'autre provoque une disparition specifique des yeux chez l'adulte. Ces deux mutations nous ont permis d'evaluer les contributions de deux acides amines de l'homeodomaine dans les interactions adn-homeodomaine et proteine-proteine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 155 P.
  • Annexes : 356 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1995TOU30148
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.