Expression des récepteurs aux hormones stéroi͏̈des dans les cellules cancéreuses canalaires pancréatiques humaines Capan-1

par Nawal Houti

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire

Sous la direction de Étienne Hollande.

Soutenue en 1995

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L'hormono-dependance des cancers des tissus cibles des hormones steroides, tels que le cancer du sein et le cancer de la prostate est maintenant bien etablie chez l'homme. L'expression des sites recepteurs aux hormones steroides dans des cancers de tissus non impliques dans le tractus genital, en particulier dans les cancers du pancreas, et l'hormono-dependance de ces cancers sont moins bien connues. Le but de ce travail a ete d'aborder les problemes de l'hormono-dependance du cancer pancreatique humain. Les cellules capan-1, issues d'un adenocarcinome canalaire pancreatique humain, ont ete choisies comme modele d'etude. Elles ont la propriete d'acquerir au cours de leur croissance in vitro, une differenciation terminale et ainsi de secreter, malgre leur transformation neoplasique, des ions hco#3#-. Ce travail comporte trois parties: etude de l'evolution des cellules capan-1 en milieu desteroide. Le milieu rpmi additionne de 15% de serum de veau ftal (svf) desteroide sur charbon (svf-dcc) a ete choisi pour la realisation de toutes les experiences. Il a permis une croissance des cellules proche de celle obtenue dans un milieu standard et l'apparition de la differenciation terminale des cellules. Les caracteristiques de differenciation ont ete demontrees par le suivi de l'expression et de la localisation des phosphatases alcalines et des anhydrases carboniques de type iv, prises comme marqueurs de polarisation. Expression des recepteurs aux hormones steroides et action des hormones steroides in vitro et in vivo. L'existence des recepteurs aux estrogenes (re) et a la progesterone (rp) a ete demontree par methode immunoenzymatique (eia) et celle des recepteurs aux androgenes (ra) par la methode de radioligand (rla-dcc). Des analyses quantitatives realisees au cours de la croissance des cellules capan-1 ont montre que l'expression de ces sites est maximale au premier jour de la phase exponentielle de croissance (pec), s'abaisse progressivement pour atteindre des taux fai bles en debut de phase stationnaire (ps) (<10 fmol/mg prot), puis disparait a partir du 6eme jour. La demonstration de l'expression de sites recepteurs aux hormones steroides dans les cellules capan-1 a pose la question de l'hormono-dependance de certains cancers pancreatiques. Pour aborder ce probleme, des cultures de cellules capan-1 en presence d'hormones (estradiol: e#2, progesterone: p et testosterone: t) et des xenogreffes de cellules capan-1 chez des souris nude males et femelles ont ete realisees. Nous avons montre que l'e#2, la t et la p stimulent la croissance seulement pendant la pec. Dans le cas des xenogreffes, les 3 types de recepteurs aux hormones steroides (re, rp et ra) ont ete detectes a 35 jours ; une quantite significativement plus elevee de ra a toutefois ete observee dans les tumeurs developpees par les souris males: 276,3 fmol/mg prot vs 113,5 fmol/mg prot dans celles des souris femelles. De plus, les xenogreffes des souris males ont montre une croissance significativement plus importante que celles des souris femelles (p<0,01). Enfin, l'observation anatomo-pathologique des xenogreffes des souris males et femelles, a montre a 35 jours des cellules capan-1 organisees en nodules proliferants et a 41 jours des cellules bien differenciees, secretantes, organisees en structures adenoides. Nuclearisation des sites re: l'etude de l'expression des sites re par immunocytochimie a confirme les resultats des dosages biochimiques et a montre une distribution subcellulaire particuliere de ces sites au cours de la croissance des cellules capan-1 en culture. Une nuclearisation des sites re au debut de la pec a ete observee. Conclusions. 1) en milieu desteroide, les cellules cancereuses canalaires pancreatiques humaines capan-1 non polarisees avec un faible degre de differenciation (pec) expriment des recepteurs aux hormones steroides alors que dans ces memes cellules polarisees et hautement differenciees (ps), elles n'en expriment plus. Il existerait donc une relation entre l'expression des recepteurs aux hormones steroides et l'etat de differenciation cellulaire. 2) la nature et le taux des hormones sexuelles circulantes des souris nude influenceraient le developpement tumoral des cellules pancreatiques heterotransplantees. 3) au debut de la pec il y aurait un transport des sites re du cytoplasme vers le noyau. Les cellules cancereuses canalaires pancreatiques humaines capan-1, non polarisees et moins differenciees, seraient hormono-dependantes

  • Titre traduit

    Sex-steroid hormone receptor expression in human cancerous pancreatic duct cell line capan-i


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [8]-155 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1995TOU30144
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.