Etude et régulation de l'expression des proto-oncogènes c-Ki-ras et ODC dans les cellules pancréatiques tumorales AR4-2J

par Kostantinos Dukas

Thèse de doctorat en Pharmacologie moléculaire

Sous la direction de Lucien Pradayrol.

Soutenue en 1995

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'identification des proto-oncogenes impliques dans la transduction des signaux mitogenes a ete determinante dans la comprehension des mecanismes qui controlent la croissance tumorale. Dans ce travail nous avons etudie l'expression des proto-oncogenes c-ki-ras et odc (ornithine decarboxylase) dans la lignee pancreatique tumorale de rat ar4-2j. Pour cela, nous avons developpe une methodologie de reverse transcription-polymerase chain reaction qui permet l'amplification, simultanee et avec la meme efficacite, de plusieurs arnm meme lorsque leurs niveaux sont tres differents. Nos resultats suggerent que ces proto-oncogenes, actives par un mecanisme de sur-expression genique, sont impliques dans le phenotype tumoral des cellules ar4-2j. De plus, ils jouent un role important dans la transduction du signal mitogene puisqu'ils sont induits durant la phase exponentielle de croissance cellulaire et que leur expression est stimulee par les facteurs de croissance, egf (facteur de croissance de l'epiderme) et gastrine. Par ailleurs, ces facteurs de croissance stimulent l'expression des proto-oncogenes nucleaires c-fos et c-myc. Par contre, la somatostatine, agent antiproliferatif sur ce modele cellulaire, inhibe leur expression. La mesure des quantites de proteines p21#c#-#k#i#-#r#a#s et de l'activite enzymatique de l'odc confirment les phenomenes transcriptionnels observes. Bien que les mecanismes intracellulaires de leur regulation transcriptionnelle ne soient pas encore elucides, le fait que l'ensemble des facteurs etudies stimulent et/ou inhibent des reactions de tyrosine phosphorylation suggere que celles-ci sont impliquees. Cependant, les voies proteine kinase c-, phospholipase a#2- et ampc-dependantes peuvent etre des mediateurs de leur regulation transcriptionnelle. Enfin, l'utilisation d'oligonucleotides anti-sens phosphorothioates stabilises et diriges contre le proto-oncogene c-ki-ras suggere que les proteines p21#c#-#k#i#-#r#a#s constituent un intermediaire de la cascade d'evenements conduisant a la proliferation terminale tandis que l'odc peut representer un element de transduction en aval de p21#r#a#s

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 237 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1995TOU30040
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.